HSBC REIM suspend ponctuellement le marché des parts de la SCPI Elysées Pierre

La suspension, annoncée au Journal Officiel, est prévue du 1er au 20 janvier 2016. La SCPI de rendement d’HSBC devrait servir un dividende de 33 € en 2015. Sur la base du prix de souscription réévalué le 1er septembre dernier à 750 €, le rendement 2015 devrait donc ressortir à 4,4 0%, contre 5,08 % en 2014.

« La Société de Gestion informe le Public que le marché des parts de la SCPI ELYSEES PIERRE sera suspendu du 1er Janvier 2016 au 20 Janvier 2016 inclus, ce qui signifie que pendant cette période, aucune demande de souscription ou retrait de parts sur le marché primaire ne sera prise en compte, et aucun achat ni aucune vente de parts sur le marché secondaire ne pourra intervenir »…

Suspension annuelle – Comme l’an dernier, à pareille période, HSBC REIM a suspendu temporairement le marché des parts de la SCPI Elysées Pierre. Une suspension qui avait précédé le relèvement du prix des parts, fin janvier 2015, celui-ci passant de 650 € à 750 €. Une seconde augmentation, le 1er septembre dernier, avait relevé le prix des parts à 750 €, portant la revalorisation annuelle des parts de la SCPI à 15,38 %. Compte tenu de cette augmentation, et du maintien d’un coupon annuel stable à 33 €, le rendement prévisionnel 2015 devrait s’établir à 4,40 %, contre 5,08 % en 2014. La société de gestion précise toutefois que « sur les dix dernières années, l’évolution de la valeur de la part associée au dividende versé chaque trimestre fait ressortir un taux de rendement annuel global de 9,70 % ».

Perspectives 2016 – Elle reste en revanche plus circonspecte sur les perspectives 2016. Dans sa dernière publication trimestrielle, la société de gestion reconnaît que « sur le plan locatif, la situation reste compliquée », car « le niveau actuel des créations d’emplois tertiaires ne génère pas assez de demandes de surfaces de la part des utilisateurs ». Une situation qui pourrait s’améliorer si le taux de croissance de l’économie française « dépassait 1,6 % à 1,8 % en 2016 ». Les dernières estimations de l’INSEE vont dans ce sens, puisque, selon l’institut de la statistique, le PIB devrait progresser de 0,4 % aux 1er et 2e trimestres (soit, par extrapolation, un rythme annuel de 1,6 %). Elysées Pierre, dont le patrimoine est concentré sur les bureaux franciliens, affiche en tout cas un taux d’occupation en augmentation constante depuis plusieurs mois, son taux d’occupation financier étant passé de 89,62 % en décembre 2014 à 90,90 % en juin 2015 et à 91,18 % à fin septembre 2015.

A propos d’Elysées Pierre
Elysées Pierre, SCPI de rendement du Groupe HSBC créée en 1986, est une des plus grosses capitalisations du marché. Très majoritairement investie à Paris-Île-de-France, principalement sur des immeubles de bureaux occupés par des locataires de première catégorie, Elysées Pierre assure une bonne mutualisation des risques locatifs et permet aux associés de se décharger de tout souci de gestion. Son dynamisme, la qualité de ses immeubles bien localisés et la solidité de ses locataires, lui permettent de bénéficier d’un taux d’occupation financier et d’un taux de recouvrement des loyers et des charges très satisfaisants.
Parmi les plus grandes places économiques au monde, l’Ile-de-France bénéficie d’un réseau de transports en commun dense et pratique autour duquel se situent 25 % des entreprises françaises. Le positionnement de la SCPI Elysées Pierre dans ce marché immobilier d’entreprise, le plus profond et le plus liquide d’Europe, permet d’adopter une stratégie d’investissement claire et génératrice de profitabilité. La Société de gestion réalise des acquisitions, dans des immeubles simples à gérer et en conformité avec les exigences des locataires. Par ailleurs, HSBC REIM assure directement une gestion immeuble par immeuble.