FPF : les dirigeants appelle PHRV à la négociation

A l’issue de l’assemblée générale des actionnaires réunie jeudi 8 décembre représentant 91,5% des droits de vote totaux, Foncière Paris France prend acte du rejet des résolutions concernant les bons Breton et l’Offre publique de rachat d’actions au prix de 117 € par action, ces résolutions ont recueilli respectivement 48,3% (pour une approbation à 50%) et 62,2% (pour une approbation à 66,7%) de votes favorables.

Selon FPF, le fait que l’Initiateur ait acquis sur le marché entre le 30 novembre et le 1er décembre 2011 plus de 4 % et contrôle désormais 29,5% du capital, avant ouverture de l’OPA, lui a permis de s’opposer à ces résolutions. Toutefois, la Société constate que 94% des actionnaires présents et représentés en dehors de l’Initiateur et de Cofitem-Cofimur étaient favorables à l’OPA et 73,2% favorables aux Bons Breton.

En conséquence, la Société rappelle enfin que le Conseil d’administration, qui s’est réuni le 7 décembre, considère les termes de l’offre insuffisants et qu’il a proposé au représentant de Cofitem-Cofimur la recherche d’une solution négociée dans l’intérêt de l’ensemble des actionnaires.

Pierrepapier.fr >> actualité >> SIIC