Foncières cotées : un potentiel d’appréciation de 20 % en 2012 selon Gestion 21

Laurent Gauville, gérant du fonds immobilier 21, l’OPCVM spécialisé de la société Gestion 21, a estimé devant un parterre de clients institutionnels qu’il estimait à 20 % le potentiel de performance du secteur des foncières de la Bourse de Paris en 2012. Selon le spécialiste, les investisseurs peuvent compter sur un rendement du dividende de 5 à 7 %. A cela viennent s’ajouter deux catalyseurs. Le premier tient à la propre prévision de ce gérant de stabilisation des  valeurs d’actif net réévalué, qui s’inscrit en contradiction avec le pessimisme ambiant des analystes anglo-saxons dont le scénario est plutôt une baisse de 15 %  de ces valeurs d’ANR. De quoi, selon Laurent Gauville, résorber une partie de la décote des cours de Bourse sur les valeurs d’ANR (actuellement proche de 30 à 40 %). Le deuxième catalyseur de la hausse tient à la décrispation du marché obligataire allant de pair avec l’amélioration du marché de la dette souveraine des Etats européens. Chacun de ces deux catalyseurs de hausse devant permettre selon le gérant une progression des cours de bourse des foncières de 5 à 7 %.

C.T.

Pierrepapier.fr >> actualité >> SIIC