SFL, Société Foncière Lyonnaise, a enregistré au premier semestre une baisse des revenus locatifs à 71,6 millions d’euros contre 80,9 millions au premier semestre 2010, baisse qui s’explique principalement par l’apport d’immeubles fin 2010 à SIIC de Paris. Mais la valeur d’expertise du patrimoine progresse de 2,9 % et le résultat net part du groupe, à 90,1 millions contre 50,6 millions, intègre la contribution de la participation de SFL dans SIIC de Paris.

Le taux d’occupation des immeubles en exploitation au 30 juin progresse, à 94 % contre 90 % fin 2010.  Parmi les développements significatifs du premier semestre, il faut signaler la livraison en avril de l’immeuble de l’hôtel Mandarin Oriental à Paris.

Le patrimoine de SFL est estimé à 3.044 millions, hors droits. L’actif net réévalué s’élève au 30 juin à 44,7 € par action en valeur de reconstitution, droits inclus, soit une hausse de 1,5 %. L’endettement net représente 37,2 % de la valeur du patrimoine augmentée de la participation dans SIIC de Paris.

La publication de ces résultats n’a entrainé qu’une hausse modeste du titre. Il est vrai que celui-ci a déjà progressé de plus de 12 % depuis le début de l’année et de plus 24 % en un an.

Pierrepapier.fr >> actualité >> SIIC