Foncière INEA reste pénalisée par un taux de vacance élevé

Au premier semestre 2012, Foncière INEA, société d’investissement immobilier cotée, est parvenue à stabiliser ses principaux indicateurs opérationnels. A périmètre constant hors effet des garanties locatives, la hausse des loyers s’établit à 1%.

L’activité locative a été très soutenue puisqu’au cours des 7 premiers mois, les surfaces commercialisées sont déjà égales à celles qui le furent sur la totalité de l’exercice 2011. Il n’en reste pas moins qu’avec un taux de vacance de 15 % de son patrimoine voit son développement entravé, malgré un endettement qui reste limité à 41% de la valeur de son patrimoine. Foncière INEA se veut sereine malgré une conjoncture difficile et rappelle qu’aucun arbitrage significatif n’a été réalisé au cours de cette période, contrairement aux 6 premiers mois de 2011 ; le constat étant que Foncière INEA dispose aujourd’hui d’actifs neufs, respectant les normes environnementales, et adaptés aux besoins des utilisateurs notamment en termes de loyers, continuant de se revaloriser.

Au 30 juin 2012, la valeur du patrimoine droits compris s’élève à 443,6 M€, en hausse de 1,2% à périmètre constant. Ce patrimoine est constitué de 126 immeubles d’une surface de 276.600 m², offrant un rendement net de 8,30%. Le taux de capitalisation global, issu des expertises réalisées par BNP Paribas Real Estate et DTZ Eurexi, ressort au 30 juin 2012 à 7,59%.

L’Actif Net Réévalué Triple Net (NNNAV) calculé sur la base de la valeur droits compris des immeubles, ressort à 207,9 M€ au 30 juin 2012, contre 184,6 M€ au 30 juin 2011, soit par action 50,1 euros contre 48,4 euros à la fin 2011. Ce qui laisse ressortir une décote de 24 % du cours de Bourse qui n’a par ailleurs pas bronché à l’annonce des résultats semestriels.

à propos de Foncière INEA
Créée par ses 3 dirigeants actuels, en mars 2005, Foncière INEA investit dans l’immobilier d’entreprise sur des actifs neufs en régions avec une volonté de création de valeur à l’acquisition.
Au 30 juin 2012, Foncière INEA dispose d’un patrimoine de 126 immeubles neufs, principalement à usage de bureaux et de locaux d’activités, localisés dans 24 métropoles régionales, d’une surface utile totale de 276.568 m2 et d’une valeur de 444 M€. Ce portefeuille offre un rendement locatif net de 8,3%.
La mise en œuvre de cette stratégie positionne aujourd’hui Foncière INEA comme une valeur de croissance, offrant un profil à la fois rentable et défensif dans l’immobilier coté.
Le 6 septembre 2012 au cours de 37,85 euros, sa capitalisation boursière ressortait à 166,2 millions d’euros.

pierrepapier.fr