Foncière des 6ème et 7ème arrondissements de Paris : forte hausse du résultat

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC

Les comptes 2010 de la Foncière des 6ème et 7ème arrondissements font apparaître une forte progression des loyers, de 2 millions d’euros en 2009 à 13 millions en 2010, selon les comptes consolidés, et le passage du chiffre d’affaires consolidé de 5,8 millions d’euros à 23,5 millions. L’ampleur de ces variations s’explique par l’entrée en location de 19.000 m² de bureaux et surtout par la hausse du chiffre d’affaires hôtelier avec l’ouverture d’un Holiday Inn et l’achèvement des travaux de rénovation d’un autre. Il faut rappeler que la foncière avait abordé l’exercice 2009 avec près de 90 % (en valeur comptable) de son patrimoine immobilier en travaux.

Le résultat net consolidé, négatif  de 28,9 millions en 2009, est positif de 10,7 millions en 2010.  L’actif net réévalué hors droits par action ressort à 19,03 € contre 17,57 € fin 2009, soit une augmentation de 8,3 %.

Le conseil d’administration proposera à l’assemblée générale la distribution d’un dividende de 0,33 € par action contre 0,13 € pour chacun des deux exercices précédents.

En 2011, la société doit bénéficier à plein des locations intervenues en 2010. L’achèvement des travaux sur deux immeubles devrait aussi contribuer à accroître les revenus locatifs. La restructuration en cours de deux autres immeubles doit, selon les dirigeants de la société, contribuer « à la croissance des résultats et du dividende dans les années suivantes ».

En 2010, le cours du titre a progressé de plus de 22 %. Après ainsi anticipé la progression des résultats, le marché se montre maintenant plus hésitant : à 19,51 € le 18 février, le titre est en léger recul de 1,73 % depuis le début de l’année.

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC