Fiducial Gérance variabilise le capital de la SCPI Buroboutic

La SCPI diversifiée à dominante commerces de Fiducial Gérance devrait prochainement passer du statut de SCPI à capital fixe à celui de SCPI à capital variable. Les associés sont convoqués à une Assemblée Générale Extraordinaire, le 7 décembre prochain, pour valider ce changement. En conséquence, le marché des parts sera suspendu à compter du 22 novembre.

Fiducial Gérance poursuit la restructuration de sa gamme de SCPI. Après avoir procédé à la fusion de trois SCPI de bureaux, entérinée en juillet dernier, la société de gestion s’attaque à la transformation en SCPI à capital variable d’une partie de son offre.

Une nouvelle stratégie de développement – C’est Buroboutic, la seule SCPI diversifiée à dominante « commerces » de Fiducial Gérance, qui ouvre le bal. La ligne stratégique de Buroboutic, elle-même issue de la fusion de 4 SCPI d’entreprises en 2003, a en effet été précisée et validée par le Conseil de Surveillance de la SCPI, le 20 octobre dernier. Elle consiste à maintenir le positionnement de ce produit au sein de la gamme -une SCPI diversifiée-, tout en en redynamisant la gestion. Un objectif qui passe par « la valorisation et le rajeunissement du patrimoine, l’arbitrage des actifs non stratégiques, une relance maîtrisée de la collecte et la mise en place d’une ligne de crédit révolving pour anticiper les investissements », explique la société de gestion. Et qui implique la transformation de la SCPI à capital fixe en capital variable, permettant à la fois à la société de se développer et d’assurer une meilleure liquidité aux associés.

Variabilisation du capital – « Cette opération vise clairement à rendre plus fluides les processus de collecte et d’investissement », explique-t-on chez Fiducial Gérance. Le statut de SCPI à capital variable permettra de « réagir plus rapidement aux opportunités du marché » – sans passer, donc, par la case convocation d’une AG pour augmenter le capital -, mais également d’assurer une valorisation des parts « plus en adéquation avec leur valeur de marché ». Autrement dit, de résoudre l’une des problématiques du marché secondaire des parts de SCPI, parfois échangées à des prix très en deçà de leur valeur de réalisation… Pour entériner la variabilisation du capital de Buroboutic, Fiducial Gérance doit toutefois obtenir l’accord des associés. Ceux-ci seront donc réunis pour une Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) le 7 décembre prochain[1]. Cette procédure implique également une mesure exceptionnelle : la suspension du marché des parts, qui interviendra à compter du 22 novembre 2016. Fiducial Gérance précise qu’il sera alors « procédé à l’annulation des ordres de vente et d’achat subsistant à cette date », sachant qu’une dernière confrontation est prévue le 21 novembre[2]. En fonction du résultat du vote, le marché des parts reprendra, explique Fiducial Gérance, « soit selon les modalités du marché primaire (souscription / retrait de parts) après obtention du visa de l’Autorité des marchés financiers, soit selon les modalités du marché secondaire (marché de confrontation) ».

Reprise de la collecte et des investissements – La SCPI affichait une capitalisation de 307,7 M€ au 30 juin 2016, pour une collecte brute de 2,3 M€ environ sur le 1er semestre 2016. Une fois l’opération finalisée, Buroboutic devrait donc connaître un rythme plus soutenu en matière de collecte et d’investissement, mais toujours « maîtrisé », explique-t-on chez Fiducial Gérance. Appliquant le principe d’une variabilisation « hybride » du capital, à l’instar de Laffitte Pierre chez Nami AEW Europe, Fiducial Gérance compte bien en effet continuer à contrôler la collecte de Buroboutic, afin de l’ajuster aux opportunités d’investissement. Mais de manière plus souple…

Rationalisation en cours – La transformation en SCPI à capital variable d’autres produits de la société de gestion reste à l’ordre du jour. Cette stratégie ne devrait viser que les SCPI de bureaux, dont celles récemment fusionnées. Fiducial Gérance devrait également prochainement, comme elle l’a déjà annoncée, procéder à la fusion de ses deux SCPI purement commerces, Ficommerce et BTP Immobilier, toutes deux étant déjà dotées du statut de SCPI à capital variable. Ce projet est en cours d’étude par un groupe de travail mixte constitué entre les membres des Conseils de Surveillance des deux SCPI concernées. Il n’est en revanche pas question de faire participer Buroboutic à cette fusion. L’objectif de Fiducial Gérance est en effet de conserver au sein de sa gamme restructurée un produit diversifié (Buroboutic), « pour un 1er investissement en SCPI » explique-t-elle, face à des produits purs, typés commerces, bureaux, résidences hôtelières, ou résidentiel, pour permettre aux clients finaux ou à leurs intermédiaires de « composer leurs propres allocations ».

Frédéric Tixier

A propos de Fiducial Gérance(i)
Fiducial Gérance est un des principaux acteurs du marché des SCPI indépendantes avec 1,7 milliard d’euros d’actifs gérés, répartis sur 12 SCPI et 6 groupements forestiers. Au 31 décembre 2015, Fiducial Gérance se positionne parmi les principaux groupes de gestion de SCPI indépendants et figure parmi les grands gérants de SCPI de « Commerces » (Ficommerce, Buroboutic et BTP Immobilier) avec une part de marché représentant plus de 25% dans cette catégorie.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] La lettre de convocation sera envoyée à compter du 21 novembre.
[2] La confrontation du mois de novembre, normalement prévue en fin de mois, a été avancée au 21 novembre.