Epargne Pierre allonge son délai de jouissance

La SCPI diversifiée gérée par Voisin, qui a multiplié par 5 ses encours l’an dernier, connaît un niveau de collecte toujours aussi impressionnant. Pour disposer de plus de marges de manœuvre dans la gestion de ses acquisitions, son délai de jouissance est porté à 6 mois à compter du 1er juillet, contre 4 auparavant.

Epargne Pierre croît vite, trop vite ? La SCPI diversifiée gérée par Voisin a multiplié ses encours par 5 l’an dernier, sa capitalisation passant de 38,5 M€ fin 2016 à 203 M€ fin 2017. Elle devrait connaître en 2018 un niveau de collecte encore plus exceptionnel que l’an dernier (160 M€), la société de gestion estimant pouvoir recueillir entre 250 et 300 M€ de nouvelles souscriptions cette année…

Maintien de la rentabilité

Cette croissance rapide s’est faite jusqu’à présent sans obérer la rentabilité de la SCPI, qui affichait encore l’an dernier l’un des meilleurs taux de rendementdu marché (5,97%). En 2017, Epargne Pierre, historiquement positionnée sur des actifs de petite taille (de 0,5 M€ à 10 M€), majoritairement situés dans des métropoles régionales, a réussi à dégager un taux de rendement moyen de ses acquisitions supérieur à 7,50% (plus de 100 M€ investissur 26 opérations). Mais, avec l’intensification de la collecte, elle est de plus en plus portée à s’intéresser à des actifs de montant unitaire plus élevé, jusqu’à 25 M€. Or, au-delà de 10 M€ – et même dès la fourchette 5/10 M€ -, le marché de l’acquisition est beaucoup plus concurrentiel. Et il faut plus de temps pour mener à bien une opération dans de bonnes conditions de rentabilité…

Allongement du délai de jouissance

C’est la raison pour laquelle la société de gestion a décidé de porter le délai de jouissance de la SCPI du 1erjour du 4emois suivant la souscription au 1erjour du 6emois suivant la souscription. La mesure, discrétionnaire, sera effective à compter du 1erjuillet. Pour mémoire, la gestion du délai de jouissancesert notamment à préserver l’égalité entre les anciens et les nouveaux souscripteurs.  Mais aussi à laisser du temps au gestionnaire pour rechercher et sélectionner les actifs immobiliers dans lesquels il investira l’épargne nouvellement collectée. Pour se laisser encore plus de marge de manœuvre, Voisin a aussi demandé aux actionnaires de l’autoriser à utiliser l’effet de levier de l’emprunt, jusqu’à 20% de la capitalisation de la SCPI. Un outil qu’elle compte toutefois utiliser avec parcimonie (fin 2017, le taux d’endettement était de 2,04%), en évitant notamment les emprunts in fine.

Près de 250 M€ d’investissements en 2018

La SCPI ne semble toutefois pas en retard dans son programme d’investissements. Selon Jean-Christophe Antoine, le Directeur général de Voisin, qui répondait récemment aux questions de mes-placements.fr, Epargne Pierre aurait déjà investi plus de 100 M€ au cours du 1ersemestre (26 M€ au cours du 1ertrimestre), et devrait signer, avant la fin de l’année, « l’acquisition de nouveaux actifs pour un montant de 150 M€ ». Parmi les dernières acquisitions, des bureaux à Guyancourt (9,1 M€ et 8,4 M€), ainsi qu’aux environs de Nantes (7,1 M€) et de Toulouse (7,8 M€¹). La SCPI, très provinciale à l’origine, recentre en effet ses investissements sur la région parisienne qui concentrait plus de 35% de ses actifs finmars 2018, contre 20% à la fin du 1ertrimestre 2017. Elle s’est également donné la possibilité, lors de sa dernière assemblée générale, d’élargir le champ de ses investissements hors de France. Voisin annonce pour 2018 un dividende compris entre 12 € et 12,40 € par part (contre 12,24 € en 2017), soit un taux de distribution prévisionnel proche de 5,85%.

Frédéric Tixier


A propos de Voisin(i)
Active depuis près de 50 ans sur le marché des SCPI, la société Voisin est, depuis septembre 2015, filiale à 100% de Foncière Atland, SIIC spécialisée en immobilier d’entreprise, au sein du Groupe Atland. Pionnière en matière de placement immobilier collectif, Voisin est une société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF, spécialisée dans la gestion et la création de placements et de fonds immobiliers (SCPI, OPCI…) pour le compte de tiers, particuliers ou institutionnels. Au 31 décembre 2017, Voisin gère un patrimoine de 615 millions d’euros, au travers notamment de 3 SCPI de rendement (Epargne Pierre, Immo Placement, Foncière Rémusat) et de deux OPPCI professionnels (Transimmo et Dumoulin).
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] Opération annoncée fin juin. Rendement instantané de 6,92%.