La SCPI Elysées Pierre rachète un immeuble détenu par Accès Valeur Pierre

La SCPI gérée par HSBC REIM vient de se porter acquéreur d’un immeuble de bureaux situé dans le Val d’Europe, pour 32,2 M€. Le vendeur est la SCPI Accès Valeur Pierre, gérée par BNP Paribas REIM, qui avait acquis ce même bien, en mai 2011, pour 29 M€. Elysées Pierre a par ailleurs modifié le délai de jouissance de ses parts.

Les immeubles s’échangent aussi entre SCPI… Accès Valeur Pierre, l’une des SCPI de bureaux gérées par BNP Paribas REIM, vient en effet de céder l’immeuble Citalys, situé au cœur du pôle tertiaire du Val d’Europe, en Seine-et-Marne, à un autre véhicule immobilier grand public, la SCPI Elysées Pierre.

Transaction à 32,2 M€

Livré en 2010, cet actif avait initialement été acquis en VEFA auprès de CBRE Global Investors, dans le cadre d’une opération locative clef en main pour l’une des filiales de Canon. Accès Valeur Pierre l’avait acquis, comme en atteste son dernier rapport annuel, pour environ 29 M€, en date du 17 mai 2011. La transaction annoncée ces derniers jours valorise l’immeuble à 32,2 M€, net vendeur. Accès Valeur Pierre réalise donc une plus-value de l’ordre de 3 M€ sur l’opération. La SCPI Elysées Pierre, l’acquéreur, récupère quant à elle un actif de 9 100 m2, stratégiquement situé sur un nœud autoroutier et ferroviaire, labelisé HQE, et entièrement loué à Canon et à EDF dans le cadre de baux sécurisés de 6 ans.

123 M€ d’acquisitions sur le 1ertrimestre 2018

L’opération vient s’ajouter aux deux acquisitions déjà réalisées par la SCPI gérée par HSBC REIM sur le 1ertrimestre 2018, l’immeuble « Lebon-Lamartine », situé à Villejuif (94), pour 95 M€, et l’immeuble « Inovel Parc Sud » situé à Velizy (78), pour 28 M€. Elysées Pierre, qui disposait fin2017 d’un solde à investir de plus de 130 M€, rattrape ainsi le retard dans son programme d’investissement. La SCPI a d’ailleurs d’autres dossiers en cours de finalisation. Elle continue parallèlement le recentrage de son portefeuille, en se délestant d’actifs jugés non stratégiques. Deux cessions ont ainsi réalisé au cours du 1ertrimestre, générant au passage d’importantes plus-values.

Près de 50 M€ de plus-values de cessions

Les deux immeubles cédés ont en effet respectivement conduit à la constatation de 41 M€ et 6,3 M€ de plus-values nettes comptables, soit au total 17,21 € de plus-value nette par part. « Ces plus-values augmentent très significativement les réserves distribuables qui, à fin mars, représentent près de 9 mois de loyers et positionnent Elysées Pierre parmi les SCPI ayant le meilleur ratio de prévoyance (réserves distribuables sur coupon annuel) », détaille ainsi le directoirede la SCPI dans son dernier édito trimestriel. Elysées Pierre a déjà distribué un premier acompte sur dividende de 7,5 € par part en avril dernier, intégrant précisément 1,40 € issu de plus-values nettes après impôts. Rappelons que la SCPI, dont le prix de souscription est fixé à 800 € depuis janvier 2016, a récemment modifié le seuil de souscription pour les primo-investisseurs. Elle vient également d’abaisser le délai de jouissance de ses parts. Celui est passé, depuis le 2 juillet, au 1erjour du 2etrimestre qui suit le trimestre de souscription, contre le 1er jour du 3trimestre auparavant.

Frédéric Tixier


A propos d’Elysées Pierre
Elysées Pierre, SCPI de rendement du Groupe HSBC créée en 1986, est une des plus grosses capitalisations du marché. Très majoritairement investie à Paris – Ile-de-France, principalement sur des immeubles de bureaux occupés par des locataires de première catégorie, Elysées Pierre assure une bonne mutualisation des risques locatifs et permet aux associés de se décharger de tout souci de gestion. Son dynamisme, la qualité de ses immeubles bien localisés et la solidité de ses locataires, lui permettent de bénéficier d’un taux d’occupation financier et d’un taux de recouvrement des loyers et des charges très satisfaisants. Parmi les plus grandes places économiques au monde, l’Ile-de-France bénéficie d’un réseau de transports en commun dense et pratique autour duquel se situent 25 % des entreprises françaises. Le positionnement de la SCPI Elysées Pierre dans ce marché immobilier d’entreprise, le plus profond et le plus liquide d’Europe, permet d’adopter une stratégie d’investissement claire et génératrice de profitabilité. La Société de gestion réalise des acquisitions, dans des immeubles simples à gérer et en conformité avec les exigences des locataires. Par ailleurs, HSBC REIM assure directement une gestion immeuble par immeuble.