Covivio Hotels boucle avec succès son augmentation de capital

Covivio Hotels, filiale de Covivio, vient de boucler avec succès une augmentation de capital annoncée en avril dernier. Les 250 M€ de capitaux recueillis vont lui permettre de rembourser des dettes arrivant à échéance.    

 L’hôtellerie reprend, la confiance suit. Covivio Hotels, la filiale de Covivio dédiée au secteur hôtelier, vient ainsi de boucler une augmentation de capital de 250 M€, annoncée en avril dernier. Son succès était en partie assuré, puisque les principaux actionnaires, représentant 97% du capital, s’étaient engagés à y souscrire.

Une augmentation de 250 M€ en numéraire

L’opération, en numéraire, et avec maintien du droit préférentiel de souscription, s’est faite sur la base d’un prix unitaire de 16 €. Ce qui, comme l’indiquait le broker Invest Securities dans un flash marché fin avril, fait « ressortir une décote de 29% sur l’ANR de liquidation à fin 2020 (22,6 €) ». Elle a conduit à la création de 15 593 836 actions nouvelles, dont 98,3% ont été souscrites à titre irréductible par les actionnaires, selon leurs quotes-parts respectives. Covivio, l’actionnaire majoritaire, a également souscrit à titre réductible à une partie de l’augmentation de capital. Ce qui lui aura permis d’augmenter sa participation de 0,18 point. Sa part dans le capital de Covivio Hotels passe ainsi à 43,64%.


Affectation principale : rembourser les dettes contractées pendant la crise

Les capitaux recueillis seront essentiellement utilisés pour rembourser des dettes corporate mises en place en 2020. Et dont les échéances arrivaient à terme en 2022 et 2023. « Les fonds levés permettront aussi à la Société de conserver l’intégralité de sa trésorerie disponible et de ses lignes de crédit autorisées. Pour saisir d’éventuelles opportunités d’investissement », précise Covivio Hotels dans son communiqué. Rappelons que la foncière a été particulièrement affectée par la crise sanitaire. Le groupe qui se présente comme le premier investisseur en immobilier hôtelier européen, avec 326 actifs en patrimoine, a subi une forte baisse de ses revenus en 2020.

Forte baisse des revenus de Covivio Hotels en 2020

Ceux issus de l’hôtellerie en bail à loyers variables (environ 22% du patrimoine) ont chuté de 73%. Ceux en provenance des hôtels situés au Royaume-Uni (environ 13%) de 100%. Quant aux hôtels détenus en murs et en fonds de commerce (environ 20% du patrimoine), le recul est de 88%. Les autres actifs loués en loyers fixes (44% du patrimoine) ont revanche très bien résisté. La baisse reste, dans ce cas, limitée à 1,4%. Mais, au total, les revenus 2020 de Covivio Hotels, à périmètre constant, s’affichaient en retrait de 54,8% par rapport à l’exercice précédent…

Retour probable des clientèles de loisirs

Les résultats du 1er trimestre 2021 se sont avérés tout aussi sombres. Fin mars, les revenus accusaient un repli de 45%… Mais c’était avant les premiers effets des campagnes de vaccination et la levée progressive des confinements, un peu partout en Europe. La reprise de l’activité hôtelière devrait donc conduire à un redressement du chiffre d’affaires et des résultats. Invest Securities, toujours en avril dernier, se disait « confiant quant au retour de la clientèle de loisirs sous deux ans ». Mais plus pessimiste quant au retour complet de la clientèle d’affaires. Alors même, précise le broker, « que ce segment est le plus lucratif »…

Frédéric Tixier


Lire aussi

Foncières cotées : comment s’adapter à la réalité des marchés actuels ?

SFL, Société Foncière Lyonnaise : la belle parisienne a bien traversé l’année 2020


A propos de Covivio Hotels(i)

Covivio Hotels (Ex Foncière des Murs), filiale de Covivio, est spécialisée dans la détention de murs d’hôtels. Elle est aujourd’hui le leader de l’investissement immobilier hôtelier en Europe. Avec près de 350 hôtels en patrimoine, d’une valeur de 6,5 Md€ à fin 2020, elle est le principal partenaire immobilier des opérateurs hôteliers en France et en Europe. La stratégie de Covivio Hotels vise à privilégier les meilleurs investissements immobiliers dans le secteur de l’hôtellerie en Europe, tout en diversifiant ses modes d’intervention et à poursuivre l’accompagnement des locataires dans leur développement.

 (i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société