Bureaux en Ile-de-France : le taux de vacance devrait continuer à baisser

pfo2C’est le pronostic des gérants d’Immobilier 21, un fonds spécialisé dans les foncières cotées de la zone euro. Ils anticipent désormais un taux de vacance des bureaux en Ile-de-France de 5,9% à l’horizon 2018, contre 6,5% lors de leur dernière estimation. Une baisse qui n’aura d’effet sur le niveau des loyers que si elle s’accompagne d’une réduction des mesures d’accompagnement.

Les dernières données le confirment : le taux de vacance des bureaux en Ile-de-France est désormais orienté à la baisse. A 6,4 %, il retrouve pour la 1re fois les niveaux atteints depuis 2009, écrit d’ailleurs CRBE dans sa dernière publication trimestrielle. Le 3e trimestre 2016 s’est en effet révélé relativement dynamique (592 000 m2 placés, soit + 4 % sur un an), confirmant ainsi, selon CBRE, « la bonne performance du marché francilien, avec plus de 1,7 million de m2 commercialisés sur les 9 premiers mois de l’année (+ 14 % sur un an) ».

Une évolution favorable aux propriétaires – Une évolution que Laurent Gauville et Daniel Tondu, les fondateurs de Gestion 21, gestionnaire du fond Immobilier 21, jugent évidemment favorable aux propriétaires. Et ce d’autant plus qu’Immobilier 21, qui établit ses propres modèles de prévision, estime que ce taux de vacance devrait encore baisser au cours des prochains mois. « Cette baisse est rendue possible par des créations d’emplois tertiaires plus solides que celles anticipées, et des livraisons qui restent modérées », écrivent les gérants dans leur dernière publication mensuelle. En conséquence, ils révisent leurs projections sur l’évolution attendue de cet indicateur et anticipent désormais un taux de vacance des bureaux en Ile-de-France de 5,9% à l’horizon 2018, contre 6,5% lors de leur dernière estimation.

Reprise modérée des loyers – A elle seule, cette amélioration ne permet toutefois pas d’envisager une « franche reprise des loyers », poursuivent les gestionnaires. Il faudrait en effet qu’elle s’accompagne d’une baisse des « mesures d’accompagnement », autrement dit des franchises sur loyers accordées par les propriétaires. Or celles-ci se sont encore dégradées au dernier trimestre disponible, passant de 22% à 22,1% sur l’ensemble de la région Ile-de-France. Elles s’établissent à des niveaux plus favorables dans Paris « QCA » – 17% selon CBRE -, où les loyers connaissent une hausse plus significative que sur l’ensemble de la région. Mais, estime le conseil, « la pression à la hausse observée sur les loyers dans le centre de Paris n’est pas encore prête à se diffuser sur l’ensemble des secteurs, là où les avantages commerciaux resteront encore conséquents. La poussée sur les loyers, anticipée pour 2017 dans les secteurs centraux, passera soit par des loyers faciaux préservés (voire plus ambitieux) soit par une réduction des avantages commerciaux ».

Signal d’achat – Un sentiment partagé par les dirigeants de Gestion 21 qui n’anticipent qu’une reprise modérée des loyers à l’horizon 2018. L’exposition au secteur des bureaux du fonds Gestion 21 n’est donc, pour l’heure, que de 13% de l’actif (à fin octobre), contre une moyenne de 35% depuis la création du fonds (2007). La réduction des mesures d’accompagnement constituerait en revanche un signal pour renforcer les foncières orientées bureaux au sein du portefeuille. Rappelons qu’Immobilier 21 affiche une performance de respectivement 37% et 71% sur 3 et 5 ans[1].

offre-immediate-taux-vacance

A propos de Gestion 21(i)
Gestion 21 est une société de gestion entrepreneuriale agréée par l’AMF en juillet 2007 au capital social de 500 000 €. Elle bénéficie à la fois du dynamisme inhérent à sa jeunesse et de l’expérience de ses deux gérants fondateurs : Daniel Tondu et Laurent Gauville, qui cumulent plus de 25 ans d’expérience professionnelle sur les marchés financiers. Gestion 21 a créé deux FCP : Actions 21 et Immobilier 21. Actions 21 est investi en actions principalement françaises de toutes capitalisations. Immobilier 21 est investi en actions de la zone euro sur le secteur des sociétés foncières et immobilières cotées.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] Données au 28/10/2016

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *