Barclays enrichit son offre avec de nouvelles SCPI fiscales : Grand Paris Pierre, Pierre Investissement 8 et Multihabitation 7

SCPI_immeubleAprès l’UFF, c’est au tour de Barclays Bank Plc France d’annoncer son intérêt pour les SCPI Duflot. La filiale française de la banque britannique commercialise depuis le 4 octobre 2013 la SCPI Multihabitation 7 gérée par La Française Real Estate Managers. Cet élargissement de l’offre de Barclays s’étend à d’autres SCPI fiscales reposant sur les dispositifs de rénovation d’immobilier résidentiel assis sur des déficits fonciers ou la loi Malraux en s’associant avec un spécialiste de ces SCPI, la société Intergestion.

L’intérêt porté par les épargnants aux SCPI s’est confirmé au cours de ces dernières années, la collecte sur ces placements ayant atteint au total plus de 2,5 milliards d’euros en 2012. Afin de répondre à cette demande croissante et aux attentes spécifiques de la clientèle aisée, Barclays Bank France met à la disposition de ses clients trois nouvelles sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) fiscales, ayant pour objectif de mutualiser les risques locatifs, géographiques des investisseurs, tout en leur permettant de bénéficier d’une réduction d’impôt : Grand Paris Pierre (Intergestion), Pierre Investissement 8 (Intergestion) et Multihabitation 7 (La Française Real Estate Managers).

Selon Barclays Bank, « les SCPI fiscales sont des dispositifs fiscaux d’incitation à l’investissement locatif particulièrement attractifs pour les contribuables les plus imposés. Il faut au moins se trouver dans la tranche du barème à 30% pour y trouver un intérêt significatif » précise la banque.

Depuis le début de l’année, le Duflot représente près de 40% des réservations de logements hors maisons individuelles, une proportion non négligeable, preuve de l’intérêt grandissant des investisseurs pour ce type de placement » précise Philippe Mottura, Directeur des Partenariats de Barclays Bank France.

barclays

Pierrepapier.fr