Vers une OPA sur Eurosic

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC

Les grands actionnaires d’Eurosic – BPCE, Banque Palatine, Nexity et Nexity Participations sont entrés en discussions exclusives jusqu’au 30 juin avec Batipart et plusieurs autres investisseurs institutionnels français en vue de la cession de leur participation (32,1 % pour Nexity Participations et 20,1 % pour Banque Palatine). L’offre de Batipart et des autres investisseurs valorise Eurosic à 34,30 € par action, soit l’ANR (actif net réévalué) d’Eurosic au 31 décembre 2010 (36,11 €), retraité du dividende de 1,80 € détaché le 19 avril.

Dès lors que les conditions seront levées, précise le communiqué officiel (il s’agit essentiellement de la clause de changement de contrôle des financements bancaires d’Eurosic), les cessions  de blocs seront réalisées. Batipart détiendra  19 % du capital d’Eurosic et a fait part de son intention de déposer  alors, dans les meilleurs délais, une offre publique d’achat volontaire au même prix sur les actions d’Eurosic.

Au terme d’une progression très régulière depuis un an, le cours d’Eurosic est arrivé le 11 mai, à la veille de la publication de ces informations, à un cours de 33,06  € très proche de celui auquel pourrait se faire cette OPA. On notera d’ailleurs que cette annonce a permis au titre de continuer à progresser sur un marché maussade, à 33,38 € en milieu de journée, mais n’a pas provoqué les tensions que l’on constate généralement sur des annonces ou rumeurs d’OPA.

Le groupe Batipart, créé en 1988 par Charles Ruggieri, joue un rôle important de holding dans l’immobilier et des activités qui lui sont proches. Il est ainsi actionnaire à 7,22 % de Foncière des Régions  et à 23,6 % de Korian (maisons de retraite et cliniques).

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC