Un hôpital à 6,75 % de rendement pour Gecina

La filiale de Gecina dédiée à l’immobilier de santé, Gecimed, a livré l’Hôpital Privé Pays de Savoie à Annemasse à son locataire-exploitant Générale de Santé, dans le cadre d’un bail d’une durée ferme de 12 ans. Cette opération, qui a représenté un investissement de 50 M€ pour Gecina, engendrera des cash flows sécurisés de long terme et un rendement net de 6,75%.

Le projet d’Annemasse est le troisième hôpital privé développé spécifiquement par Gecimed pour Générale de Santé. Il s’inscrit dans la logique de partenariat menée par Gecimed avec ses locataires exploitants afin de les accompagner dans le financement de leurs besoins immobiliers, en leur offrant des actifs rationnels et performants intégrant les mutations et innovations sanitaires et qui participent à l’amélioration de leur offre de soins. Gecimed détient désormais 8 650 lits répartis entre 76 établissements de santé dans le secteur des cliniques et hôpitaux privés et des maisons de retraite médicalisées. Ce patrimoine est valorisé 1,1 Md€ à fin juin 2012.

Ce type d’actif immobilier de santé offre un couple risque/rendement favorable. Il fait l’objet d’un faible turn-over des locataires et peut-être situé en dehors des zones foncières les plus chères. Ce niveau de rendement bien supérieur aux actifs prime de bureaux (près de 4 %) se rapproche de celui des entrepôts (6 à 8 %) dont le risque apparaît bien plus élevé. Gecina a été précurseur sur ce marché. Il est aujourd’hui rejoint par de nombreux concurrents qui rendent ces investissements moins rentables. A côté des investisseurs institutionnels et des foncières, on a même vu le lancement de la SCPI Primovie (gérée par Primonial) prendre pied sur ce marché qu’elle couple à celui de l’immobilier dédié à l’éducation.

pierrepapier.fr