Foncière Sepric sacrifie son résultat 2011/2012 à la croissance de son patrimoine

La physionomie de cette société d’investissement immobilier cotée (SIIC) va évoluer puisque Foncière Sepric a décidé d’intégrer ses métiers de promotion et de céder ses actifs suisses.

La foncière spécialisée dans les retail parks a publié des revenus nets locatifs de 12,2 millions d’euros pour l’exercice 2011/2012, en progression de 8,9% par rapport à l’exercice 2010/2011, compte tenu de l’acquisition en VEFA réalisée à Bulle en Suisse, livrée en mai/juin 2012, qui a peu contribué sur cet exercice.

A périmètre constant sur la France, la croissance des revenus locatifs de la foncière cotée purement investie en actifs commerciaux situés dans des retail parks ressort à 2,3%.

Grâce à la maîtrise des charges courantes (8% des revenus nets de la foncière), le résultat opérationnel courant ressort à 11,2 millions d’euros, en progression de 11,4% par rapport à l’exercice précédent.

Toutefois, les charges liées au développement de Foncière Sepric et la sensible hausse des frais financiers conduisent à un fort retrait du résultat net part du groupe. Celui-ci s’élève à 10,6 millions d’euros sur l’exercice 2011/2012, contre 19,8 millions d’euros un an plus tôt. Il ne s’oppose pas toutefois à une hausse du dividende qui passera de 0,35 euros à 0,40 euros au titre de l’exercice écoulé.

Le profil de risque de cette société d’investissement immobilier cotée (SIIC) est appelé à se modifier sensiblement puisque Foncière Sepric a décidé d’évoluer, en intégrant ses métiers de promotion et en cédant ses actifs suisses. Cependant dans un premier temps, cette cession devrait améliorer le ratio d’endettement du groupe. En effet, le ratio Loan-to-Value (dette rapportée à la valeur du patrimoine) est de 55 % (France et Suisse) et ne ressort qu’à 35% hors financements suisses.

A noter que les actions de cette société dont le contrôle est détenu conjointement par les familles Robbe (23 % du capital) et Vergely (38 % du capital) souffrent d’une très faible liquidité malgré un flottant apparemment large (21 % des actions).

A propos de FONCIERE SEPRIC
Créée en 1994 à l’initiative du Groupe SEPRIC, Foncière SEPRIC est une foncière cotée purement investie en actifs commerciaux situés dans des retail parks, un segment particulièrement porteur dans l’univers de l’immobilier commercial en France. Depuis sa création, la société appuie son développement sur une stratégie commerciale privilégiant le long terme. Foncière SEPRIC a ainsi développé de véritables partenariats avec de nombreuses enseignes nationales et internationales de premier plan, telles que Darty, Décathlon, La Halle, Intersport, Casa ou encore C&A, lui assurant depuis de longues années un taux d’occupation proche de 100%. La surface totale du patrimoine immobilier de Foncière SEPRIC s’établit à 102 900 m2 (en progression de près de 17 % par rapport au 30 juin 2011). Sepric est implantée en France et en Suisse. Au 30 juin 2012, la valeur d’expertise du patrimoine ressort en nette progression à 220,4 millions d’euros contre 168,4 millions au 30 juin 2011, et tient compte de l’achèvement du projet Bulle (Suisse).
Le 16 octobre 2012, au cours de 8,26 euros, Foncière Sepric capitalise en Bourse 62,3 millions d’euros.

pierrepapier.fr