Tour Eiffel attend encore pour convoquer son AG

tour-eiffel-cielLe conseil attend le résultat définitif de l’OPA de SMA-BTP sur ses titres pour convoquer ses actionnaires. Selon qu’Eurobail apporte ou pas ses titres, la tonalité de cette réunion sera très différente.

Le conseil d’administration de la société d’investissement immobilier de la Tour Eiffel a pris connaissance du résultat de l’offre publique d’achat de SMA-BTP annoncée le 14 août 2014 par l’Autorité des Marchés Financiers. Avec 49,14% du capital et des droits de vote, SMA-BTP devient le premier actionnaire de la société. A ce stade, le conseil a pu constater qu’il n’était pas débarrassé de son autre et remuant grand actionnaire, Eurobail qui détient près de 33 % de son capital.

Cependant si Chuc Hoang, le propriétaire d’Eurobail, n’a pas apporté ses titres Tour Eiffel dans le cadre de l’OPA de SMA-BTP, il a pu le faire d’autant plus librement qu’une réouverture de cette offre interviendra conformément au règlement de l’AMF du 28 août au 10 septembre 2014. Il sait maintenant que sa position restera celle d’un actionnaire minoritaire et il connaît certainement l’adage du Baron Albert Frère qui se plaît à dire « petit minoritaire petit c.., gros minoritaire, gros c… ».

C’est à l’issue de cette période de réouverture de l’offre que le conseil de Tour Eiffel convoquera son assemblée générale annuelle à propos de laquelle il a obtenu un délai de la part du tribunal de commerce pour sa tenue. Cette AG est appelée à examiner les comptes 2013 de la SIIC publiés il y a déjà quelques mois, mais naturellement ce théâtre offrirait au remuant minoritaire une chambre d’écho aux combats judiciaires qu’il a engagé avec les dirigeants de Tour Eiffel, s’il ne cède pas d’ici là ses titres et ne met pas parallèlement fin à son bras de fer.

A propos de la Société de la Tour Eiffel
Société d’Investissements Immobiliers Cotée (SIIC) sur Euronext Paris, sa stratégie privilégie l’investissement dans des zones à fort potentiel et la fourniture d’immeubles neufs loués à des acteurs de premier plan. Son patrimoine s’élève au 30 juin 2014 à 682 millions d’euros pour des actifs situés principalement en région parisienne

pierrepapier.fr