SFL : emprunt obligataire de 500 millions

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC

La Société Foncière Lyonnaise a émis avec succès le 17 mai son premier emprunt obligataire ; jusqu’à présent elle se finançait exclusivement par emprunts bancaires. Cet emprunt de 500 millions d’une durée de 5 ans offre un coupon de 4,626 %. Il a été lancé après une série de présentations devant des investisseurs  à Paris, Londres et Francfort. Au total, plus de 150 investisseurs étaient prêts à apporter près de 2 milliards d’ euros. L’emprunt a été placé à 45 % au Royaume-Uni et en Irlande, à 32 % en France et à 13 % en Allemagne.

Au 31 décembre 2010, le coût moyen de la dette de SFL s’établissait à 4,10 %  et le taux d’endettement  (dette financière nette rapportée aux immobilisations) s’élevait à 35,6 % ; le recours au marché obligataire marque le souci de l’entreprise de s’assurer un financement à long terme dans une période  où les taux d’intérêts sont orientés à la hausse.

Cette annonce survient au moment où la société s’apprête à lancer son projet « In/out » : cet été la foncière va démarrer les travaux de réhabilitation d’une vaste ensemble de bureaux (plus de 32.000 m², avec une capacité d’accueil de 2.000 personnes) à Boulogne-Billancourt qui abritait précédemment le siège de Thomson.

A 40,80 € le 18 mai, le titre SFL était en recul par rapport à son plus plus-haut de l’année (43,42 € le 13 avril), mais encore en hausse de 17,7 % depuis le début de l’année.

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC