L’immobilier coté joue de nouveau son rôle de refuge

Les foncières ont surperformé au mois d’août. Pour Laurent Saint Aubin, gestionnaire actions spécialiste de l’immobilier européen chez Sofidy, ce retour au statut de valeur refuge de l’immobilier coté s’explique en partie par une diminution du risque perçu par les investisseurs sur les foncières de bureaux et résidentielles.

Le secteur de l’immobilier coté a délivré une surperformance au mois d’août (+2,1 %), renouant ainsi avec son rôle traditionnel de refuge dans les périodes de volatilité sur les marchés Actions (le Stoxx 50 Net return a, pour sa part, baissé de 1,07 %..).

Amélioration de la perception des risques sous-jacents et hausse des secteurs alternatifs

La clé de cette surperformance vient :

  • D’une amélioration de la perception des risques sous-jacents par les investisseurs dans les secteurs du bureau sur les différents marchés nationaux et du résidentiel allemand
  • Et de la hausse continue des secteurs « alternatifs » (logistique, immobilier de santé et résidences étudiantes), à visibilité élevée, et dont la valorisation est soutenue par l’enfoncement des taux sans risque (le 10 Ans d’Etat allemand est voisin de -0,7 % et l’OAT française est à -0,4 %).

Amélioration de la perception des risques sous-jacents et hausse des secteurs alternatifs

Sofidy Sélection 1 a, pour sa part, bénéficié :

  • De sa position en Gecina (6,2 % du portefeuille) qui a progressé de 5,8% sur le mois et profite à nos yeux de son exposition au bureau parisien et de son pipeline de développement;
  • De nos investissements de diversification en résidentiel hors d’Allemagne (Irlande, Scandinavie) qui représentent 7 % de l’exposition du fonds, en particulier au travers de la foncière finlandaise Kojamo tirée par un marché porteur à Helsinki et par une évolution des loyers largement fixée par le marché;
  • Enfin, le fonds a également profité des performances dans le secteur des Data Centers d’Equinix (+12,5 %), de Covivio Hôtels dans l’hôtellerie européenne et de nos positions en logistique dans WDP et Segro.

Laurent Saint Aubin 


A propos de Laurent Saint Aubin

Laurent Saint Aubin a débuté sa carrière en 1986 comme analyste financier à la Banque de l’Union Européenne avant de rejoindre la société de Bourse Ferri puis le CCF. Il a été ensuite Directeur Général d’ING France Securities en charge des activités de marché Actions à Paris, puis, à compter de 2006, responsable des activités de vente et de recherche sur l’immobilier coté au sein du groupe Aurel BGC. Membre de la SFAF, il a reçu en 2012 le trophée du meilleur analyste des sociétés d’investissement immobilier cotées (SIIC). Depuis 2014, il gère le FCP Sofidy Sélection 1, où il développe une gestion discrétionnaire visant à « surperformer, via une exposition aux actions du secteur immobilier de l’Union européenne, l’indicateur de référence FTSE EPRA/NAREIT Euro Zone Capped dividendes nets réinvestis ». 

A propos de Sofidy

Depuis 1987, Sofidy conçoit et développe des produits d’investissement et d’épargne (SCPI, OPCI, SIIC, Société Civile, OPCVM Immobilier, Fonds dédiés) orientés principalement vers l’immobilier de commerces et de bureaux. Premier acteur indépendant sur le marché des SCPI avec plus de 5,1 milliards d’euros sous gestion, Sofidy est un gestionnaire de référence dans le paysage de la gestion d’actifs immobiliers en France et en Europe. Agréée par l’AMF, Sofidy est régulièrement distinguée pour la qualité et la régularité des performances de ses fonds. Sofidy gère pour le compte de plus de 50 000 épargnants, et un grand nombre d’institutionnels, un patrimoine immobilier constitué de plus de 4 200 actifs commerciaux et de bureaux. SOFIDY est une filiale du groupe TIKEHAU Capital.