Repli en bon ordre des loyers et des commissions de gestion pour Paref en 2013

rond-immeubleLes arbitrages patrimoniaux expliquent l’essentiel de la baisse des loyers. En 2013 Paref qui a intégré la SCPI Capiforce a limité sa collecte et préparé le lancement de la SCPI de commerces Novapierre Allemagne.

La SIIC Paref a réalisé un chiffre d’affaires de 22,1 millions d’euros en 2013, en baisse de 8,8 % par rapport à 2012. L’essentiel de la baisse est à mettre sur le compte des arbitrages d’actifs conforment au recentrage de la société sur des actifs de meilleures qualités, ainsi que sur la baisse des commissions de gestion des SCPI (5,2 millions contre 6,1 millions). Les loyers (et charges récupérées) s’établissent à 16,9 M€ contre 18,1 M€ en 2012, soit une baisse de -1,2 M€ due notamment à l’échéance en 2012 de certains usufruits temporaires (- 0,6 M€) et aux cessions réalisées (- 0,4 M€). A périmètre comparable (hors ventes et fin d’usufruits), l’évolution des loyers est en baisse de 2,8 %. Le taux d’occupation financier à fin décembre s’établit à 89 %, en progression par rapport à fin septembre.

La politique d’arbitrage a été poursuivie. La vente de Gentilly a été signée en décembre 2013 et celle de Fontenay-le-Fleury en janvier 2014. Par ailleurs, la promesse de vente de l’actif de La Courneuve, précédemment annoncée, a été signée courant décembre 2013, pour une réitération avant fin mars 2014. Le programme d’arbitrage de l’année 2013 est ainsi totalement réalisé. Les fonds seront réemployés dans le cadre d’investissements en cours d’étude. Par ailleurs, la livraison définitive du Gaïa après levée des réserves est intervenue le 22 janvier 2013 et sa mise en location apparait comme le principal challenge du patrimoine dont Paref est propriétaire.

Le repli des commissions de gestion pour comptes de tiers teint à une baisse de la collecte alors que le groupe était mobilisé pour le lancement de la SCPI Novapierre Allemagne. Les commissions de souscriptions sont revenues à  2,4 M€ en 2013, contre 3,5 M€ en 2012. Les commissions de gestion sur encours des SCPI, OPCI et tiers gérés (et commissions diverses) ont représenté 2,8 M€ en 2013 contre 2,6 M€ au cours de l’exercice précédent.

Les encours gérés pour compte de tiers (SCPI, OPCI) continuent de progresser. A la reprise de la SCPI Capiforce Pierre au 1er janvier 2013, qui représente une augmentation de 42 M€, s’ajoute une hausse des encours de 39 M€, portant leur montant total à 683 M€ au 31 décembre 2013. Le total des actifs détenus ou gérés par le groupe Paref, après élimination des doubles emplois (investissements de Paref dans les véhicules gérés par Paref Gestion) s’élève ainsi à 816 M€.

pierrepapier.fr