Le groupe Paref vient de publier ses indicateurs financiers pour le 1ertrimestre 2018. L’activité de gestion pour compte de tiers (Paref Gestion) est de nouveau en hausse, avec une collecte brute plus élevée de 15% par rapport au 1ertrimestre 2017.

Le groupe Paref, qui a réalisé avec succès une augmentation de capital de 17 M€ le 5 avril dernier– lui permettant de maintenir son statut de SIIC -, vient de publier ses résultats trimestriels.

Nouvelle progression de la collecte en SCPI – C’est une nouvelle fois l’activité de gestion pour compte de tiers, logée chez Paref Gestion, qui permet au groupe détenu par le Chinois Fosun de maintenir un chiffre d’affaires équivalent à celui enregistré au 1ertrimestre 2017 (7,1 M€). Les commissions de gestion et de souscription progressent de 9% (5,1 M€ vs 4,7 M€ au 1T 2017) en raison d’une collecte brute en hausse de 15% (42 M€ vs 36,3 M€). C’est toujours Novapierre Allemagne, la 1ère SCPI à s’être spécialisée sur les marchés immobiliers d’outre-Rhin, qui recueille l’essentiel des nouvelles souscriptions, avec une collecte brute de 32 M€. Rappelons que Novapierre Allemagne, qui affichait une capitalisation de 270 M€ à fin 2017, avait collecté 107 M€ l’an dernier. Autre véhicule en croissance : Interpierre France, avec 9 M€ de collecte brute au 1T 2018. Cette SCPI spécialiste des bureaux et des locaux d’activités – qui a réalisé une acquisition en région lilloise en avril dernier– dépasse désormais les 100 M€ de capitalisation.

Forte activité locative – Côté activité foncière, l’indicateur trimestriel décevant (recul de 21% des revenus locatifs bruts) masque une croissance des loyers du patrimoine détenu en propre par le groupe Paref (+3,3%). Celui-ci annonce la signature de nouveaux baux et des renouvellements sur près de 32 000 m2, soit près du quart des surfaces détenues. Ces renouvellements ont été réalisés dans des conditions avantageuses, puisqu’ils ont été signés avec des loyers en hausse de 9% en moyenne. Ce dynamisme se retrouve aussi côté rotation des actifs – visant à repositionner le portefeuille sur des biens de plus grande taille -, avec la vente de deux biens pour un total de 1,8 M€, « représentant une prime de 17% en moyenne sur les dernières expertises », explique le communiqué du groupe.

Rendements au rendez-vous – L’activité de gestion pour compte de tiers devait toutefois rester le principal moteur de croissance de Paref, qui compte notamment se développer sur le créneau des investisseurs institutionnels. Rappelons que les produits collectifs de Paref Gestion se situent, en termes de rendement, dans le peloton de tête du marché, notamment grâce à Interpierre France, sacrée meilleure performance des SCPI spécialisées en 2017.

Frédéric Tixier


A propos de Paref(i)
Le groupe Paref se développe sur deux secteurs d’activités complémentaires : l’investissement au travers de la société immobilière SIIC Paref principalement dans l’immobilier d’entreprises en région parisienne (146 M€ de patrimoine au 31 décembre 2017), et la gestion pour compte de tiers au travers de Paref Gestion (1 531 M€ de fonds gérés au 31 décembre 2017), société de gestion agréée par l’AMF.
(i) Information extraite d’un document officiel de la société

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *