OPA sur la société Foncière Paris France : PHRV a déposé son projet de note d’information modifié

La société Paris Hôtels Roissy Vaugirard (« PHRV ») a déposé un projet modifié d’offre publique d’achat sur la société Foncière Paris France auprès de l’Autorité des marchés financiers (« AMF »). Le prix de l`offre par action a été relevé de 100 euros à 110 euros pour la totalité des actions. De même, les prix de la totalité des instruments donnant accès au capital de Foncière Paris France ont été relevés.

L’offre en surenchère sera donc réalisée aux conditions financières suivantes :

  • Action : 110 EUR en numéraire
  • OSRA 2006 : 119 EUR en numéraire
  • OSRA 2010 : 114 EUR en numéraire
  • BSA 2005 : 24 EUR en numéraire
  • BSA 2010 : 1,10 EUR en numéraire

PHRV a également supprimé le seuil de renonciation dont il avait assorti son projet d`offre initial (et qui était fixé à 50,01% du capital et des droits de vote de Foncière Paris France). Ainsi, l’offre de PHRV est désormais dépourvue de toute condition suspensive. Cette levée de la condition suspensive a entraîné une réaction du conseil d’administration de la société cible qui considère que la suppression du seuil de réussite expose la société à une prise de contrôle rampante au détriment des intérêts de l’ensemble des autres actionnaires. Et le conseil d’ajouter que dans ces conditions, il proposera à l’Assemblée Générale Extraordinaire du 8 décembre 2011 l’émission de bons d’offre à titre gratuit, dits « bons Breton », afin de préserver les intérêts financiers de tous les actionnaires et d’aboutir à  un relèvement de cette offre publique qui ne reflète pas la valeur intrinsèque de Foncière Paris France. Ce relèvement de 10 % du prix d’offre de PHRV sur les actions de la Foncière Paris France intervient après que cette dernière estimant inamicale un premier projet d’OPA à 100 euros. Une opposition qui repose sur un prix trop décoté face à une valeur d’actif net réévalué EPRA s’élevait à 135,2 euros par action au 30 juin dernier. FPF avait tenté de riposter au début du mois de novembre en proposant à ses actionnaires de leur racheter leurs actions à 117 euros à hauteur de 25 % de son capital.

Pierrepapier.fr >> actualités >> SIIC