Novapierre Allemagne fait carton plein et suspend temporairement sa commercialisation

Novapierre Allemagne, première SCPI à s’être totalement dédiée à un pays de la zone euro, est une nouvelle fois victime de son succès… Sa capitalisation a dépassé les 100 M€ en avril, avec une augmentation de « près de 20% de la collecte récurrente », selon Paref Gestion. En vue de maintenir l’équilibre entre collecte et investissement, le gestionnaire a décidé d’en suspendre temporairement la commercialisation. Le prix de souscription sera revalorisé en septembre prochain.

Novapierre Allemagne n’émettra plus de parts nouvelles entre le 1er juin et le 31 août 2016… Cette SCPI, la première à s’être lancée sur le créneau de l’investissement en immobilier commercial 100% hors de France, est une nouvelle fois victime de son succès. Déjà, en février 2014, elle avait dû clôturer par anticipation sa première augmentation de capital, les 10 M€ de son capital social statutaire de l’époque (contre 200 M€ aujourd’hui… ) ayant été souscrits plus rapidement que prévu…

Plus de 100 M€ de capitalisation – La collecte réalisée par Novapierre Allemagne s’est en effet accélérée au cours du 1er trimestre 2016. A fin 2015, la SCPI affichait une capitalisation de 86,2 M€. Selon Paref Gestion, elle dépassait les 100 M€ au cours du mois d’avril.  Novapierre Allemagne aura donc collecté en un peu plus de 3 mois plus de 15 M€, soit un peu moins du tiers de l’ensemble de sa collecte nette 2015 (42,3 M€). C’est pour assurer l’équilibre entre les investissements à venir, et le niveau de la collecte potentielle que Paref Gestion a donc décidé de suspendre, pour 3 mois, la commercialisation de la SCPI.

Hausse du prochain prix de souscription – Cette dernière sera rouverte aux souscriptions à compter du 1er septembre prochain, mais sur la base d’un nouveau prix de souscription de 255 €, soit une revalorisation de 2% par rapport au prix actuel (250 €). Coté rendement, la SCPI a distribué en 2015 un dividende brut de 8,1 € par part, soit un taux de distribution DVM de 3,24%. Rappelons que les dividendes versés par Novapierre Allemagne bénéficient d’une fiscalité spécifique[1]. Pour 2016, Paref Gestion confirme un objectif de distribution « proche de 12 € / 12,5 € par part », soit, sur la base du prochain prix de souscription, un taux de distribution compris entre 4,71 % et 4,90 %.

Modification du calcul du délai de jouissance – Paref Gestion annonce également que les modalités de calcul du délai de jouissance seront modifiées à compter du 1er septembre prochain, lors de la réouverture des souscriptions. Le délai de jouissance, actuellement fixé au premier jour du 4e mois suivant la réception intégrale des fonds par la société, est porté au premier jour du 5e mois suivant la réception des fonds.

A propos du groupe PAREF(i)
Le groupe PAREF se développe sur deux secteurs d’activités complémentaires. L’investissement commercial et résidentiel : PAREF détient divers immeubles commerciaux en région parisienne et en province, ainsi que des immeubles d’habitation à Paris acquis en usufruit temporaire. Et la gestion pour compte de tiers : PAREF Gestion, filiale de PAREF agréée par l’AMF, gère 5 SCPI et 2 OPPCI. Au 31 décembre 2015, le groupe PAREF détient un patrimoine immobilier de 186 M€ et gère 1 079 M€ d’actifs pour compte de tiers.

  • Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] En vertu de la Convention fiscale franco‐ allemande du 21 juillet 1959, les revenus locatifs perçus par la SCPI Novapierre Allemagne, ainsi que les plus‐values de cession des biens réalisées sont imposables en Allemagne. L’impôt est supporté par les associés, au prorata des droits et de la jouissance de leurs parts. Afin d’éviter une double imposition et en application de ladite convention internationale, les revenus locatifs de source allemande sont exonérés d’impôt sur le revenu en France. L’exonération est réalisée par la soumission à l’impôt sur le revenu mais sous octroi d’un crédit d’impôt égal à l’impôt français afférent à ces revenus.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *