MRM : bilan assaini

Les comptes semestriels de la SIIC MRM publiés le 15 septembre avant Bourse se caractérisent par une amélioration de sa structure de bilan, le groupe ayant notamment mené à bien la restructuration d’une ligne de crédit de 83,6 millions d’euros qui venait à échéance en septembre 2011. Au cours de ce semestre, l’endettement bancaire a été réduit de 32,4 millions ; il s’établit à 238,9 millions au 30 juin.

Au cours du premier semestre, le groupe a investi pour 3,5 millions d’euros et cédé pour 5,4 millions d’actifs de commerce. La valeur du patrimoine est passée de  339,7 millions au 31 décembre 2010 à 333,6 millions  (140,3 millions pour les commerces, 116,4 millions pour les bureaux « stabilisés » et 77 millions pour les bureaux « en cours de valorisation »), faisant ressortir une baisse de sa juste valeur de 4,2 millions. Hors effet des cessions, la valeur du patrimoine enregistre un repli de 0,2 %.

Les loyers bruts encaissés ont baissé à 9,5 millions contre 14,4 millions au premier semestre 2010 du fait des cessions réalisées l’an passé. A périmètre comparable, les loyers bruts ont progressé de 2 %. Le résultat opérationnel net est en recul de près de 50 % à 4,7 millions, mais la restructuration de la dette ayant permis un produit financier de 23,9 millions, le résultat net est positif de 18 millions, contre une perte de 0,5 million au premier semestre 2010. L’actif net réévalué de liquidation atteint 10,5 € par action contre 5,4 e au 31 décembre et le ratio d’endettement est revenu de 79,9 % à 71,6 %.

La priorité du groupe consiste maintenant à terminer les travaux engagés sur trois actifs de bureaux, le taux moyen d’occupation du portefeuille étant aujourd’hui de 68 %.

Après la publication de ces chiffres, le titre MRM s’échangeait en Bourse à 6,52 €, cours inchangé par rapport à la veille, mais en baisse de 11,9 % depuis le début de l’année.

Pierrepapier.fr >> actualité >> SIIC