L’OPCI lancé en début d’année par Sofidy a procédé cet été à ses premières acquisitions d’immobilier physique en Europe. Fin août, la poche immobilière de Pierre Europe était exposée à hauteur de 19% sur l’Allemagne, et de 9% sur les Pays-Bas.

Après un premier investissement en France (un portefeuille de restaurants à l’enseigne Léon de Bruxelles), Sofidy Pierre Europe commence à dérouler sa stratégie paneuropéenne. L’OPCI lancé au 1er trimestre dernier par la société de gestion Sofidy (également présente sur le segment des SCPI et des OPCVM immobiliers) a procédé cet été à trois acquisitions, dont deux hors de France.

Allemagne et Pays-Bas

L’OPCI s’est en effet porté acquéreur, en partenariat avec la SCPI Immorente, le navire amiral du groupe, d’un actif de commerce à Son en Breugel, une commune proche d’Eindhoven, aux Pays-Bas. D’une surface de 7 965 m2, l’immeuble est constitué de 5 magasins sous-enseigne totalement occupés par des locataires de longue date, puisque 4 d’entre eux sont présents depuis 1994, année de construction du bâtiment. Sofidy Pierre Europe détient 8% de cet ensemble immobilier, Immorente 92%. La part de Sofidy Pierre Europe est valorisée à 960 000 €. Au cours de l’été, l’OPCI a également pris une participation, valorisée à près de 2 M€, dans un fonds allemand (TSC – Berlin Residential Fund), qui investit dans l’immobilier résidentiel berlinois, un secteur en « forte croissance depuis plusieurs années », comme le rappelle Sofidy dans son dernier reporting mensuel.

Diversification sectorielle

Afin de diversifier la typologie de ses actifs sous gestion, l’OPCI s’est également diversifié dans le secteur logistique, en prenant une participation (734 977 €) dans la SCI Cargo Property Holding, détentrice des plateformes logistiques « nouvelle génération » du groupe Carrefour. Finaoût, Sofidy Pierre Europe était donc déjà présent, sur sa poche d’immobilier physique, dans les secteurs de la restauration à thème, le résidentiel, le commerce de détail et, donc, le secteur logistique. Le gérant de l’OPCI, Peter Viens, prévoit d’accroître encore la diversification sectorielle du fonds, en procédant dans les mois à venir à des acquisitions dans le secteur des bureaux (en Ile-de-France) et des boutiques de pied d’immeubles (en région parisienne également).

Rendement

Une fois cette première phase de diversification accomplie (fin novembre a priori), l’OPCI Sofidy Pierre Europe « entrera alors progressivement dans son régime de croisière, avec un double objectif pérenne de recherche de rendement et de diversification continue », explique le gérant dans son dernier reporting.

Rappelons que Sofidy Pierre Europe est accessible à la clientèle des particuliers, via un contrat d’assurance vie (part A) ou un compte-titre (part B). La part I est réservée aux investisseurs professionnels. Depuis sa création, la valeur liquidative des parts A et B accuse un léger repli (-0,09%) fin août (à 99,91 €).

Frédéric Tixier


A propos de Sofidy
Depuis 1987, Sofidy conçoit et développe des produits d’investissement et d’épargne (SCPI, OPCI, SIIC, Société Civile, OPCVM Immobilier, Fonds dédiés) orientés principalement vers l’immobilier de commerces et de bureaux. Premier acteur indépendant sur le marché des SCPI avec plus de 4,5 milliards d’euros sous gestion, Sofidy est un gestionnaire de référence dans le paysage de la gestion d’actifs immobiliers en France et en Europe. Agréée par l’AMF, Sofidy est régulièrement distinguée pour la qualité et la régularité des performances de ses fonds. Sofidy gère pour le compte de plus de 40 000 épargnants, et un grand nombre d’institutionnels, un patrimoine immobilier constitué de plus de 4 100 actifs commerciaux et de bureaux.