Les 1ères Assises de la Gestion de Patrimoine et du Conseil aux Entreprises.

les_assises_de_la_gestion_de_patrimoine_et_du_conseil_aux_entreprises1La CNCEF et la CNCIF ont tenu leur assemblée générale annuelle le 25 juin à Paris en présence de plus de 400 membres et partenaires. L’heure était au bilan durant la matinée où il a été largement question du financement des PME, de l’évolution du métier de CGP, de la réglementation et du nouveau cadre fiscal. L’après-midi était consacrée aux Assises de la Gestion de Patrimoine et du Conseil aux Entreprises. Explications.

Les premières Assises du Conseil en Gestion de Patrimoine et Conseil aux Entreprises ont été une réussite. Par leur fréquentation d’abord, puisque plus de 400 membres, de nombreux partenaires et experts ont répondu présent. Mais aussi par la qualité des travaux qui ont rythmé la journée. En effet, il s’agissait tout à la fois de tenir les assemblées générales de la CNCEF et de la CNCIF et de fêter les 55 ans de la CNCEF.

Didier KLING, Président de la CNCEF a ouvert la première de deux assemblées soulignant l’importance qu’il accorde à l’inter-professionnalité tout en rendant hommage aux fondateurs du syndicat. Dans son rapport moral, il est revenu sur le rôle important que joue la CNCEF pour faire progresser les techniques financières et de gestion. A ce titre, plus de 600 membres ont été formés courant 2012. Une année qui a été marquée par de nombreux travaux à propos des PME : « Rapport Gallois, Loi de Finance, PEA PME, Crowfunding…nous nous sommes investis très largement sur l’avenir des PME/ETI, sur leur financement, c’est d’ailleurs le rôle vertueux de la finance» a commenté le Président.

Quant à l’accompagnement des chefs d’entreprises, une section éponyme est désormais animée par Pierre-Yves LAGARDE et a pour objectif de conseiller le dirigeant pendant son cycle de prospérité, de l’aider à optimiser son système de rémunération, à bâtir une méthode de fidélisation, motivation, rémunération de ses managers et enfin de le préparer à une future transmission.

Stéphane FANTUZ, Président de la CNCIF s’est livré au même exercice, égrainant les nombreux dossiers traités en 2012. «Nous avons répondu à 10 consultations de place, aussi divers que le nombre d’heures de formation pour les CIF, la directive MIF ou encore le rapport Berger-Lefebvre» a-t-il précisé.

Le Président a commenté la bonne progression de l’association. « Nous poursuivons notre développement. Nous comptons désormais 1 380 membres et 868 cabinets adhérents, plaçant la CNCIF au rang de troisième association CIF agréée par l’AMF. » Et d’ajouter en conclusion « nous réunissons quasiment toutes les spécialités de la profession ; ce qui nous permet de dire que la CNCIF est le premier cabinet de France de conseil en gestion de patrimoine privé et professionnelle ».

L’association s’est également livrée à des contrôles chez ses membres. Un rôle qu’elle ne néglige pas puisqu’ils ont abouti à l’exclusion de 18 d’entre eux.

L’après-midi a été consacrée aux Assises de la Gestion de Patrimoine et du Conseil aux Entreprises avec 3 conférences. La première sur le financement des PME/ETI. Fusions, acquisitions, restructurations…les opportunités et les risques pour 2013 ont été largement débattus tout comme les solutions pour rapprocher les investisseurs et les émetteurs. Une seconde conférence était consacrée à la réorientation de l’épargne et l’évolution du patrimoine des ménages en s’appuyant sur les exemples de dispositifs mis en place dans les pays voisins. Les questions de la retraite, la dépendance, et la transmission comme des possibilités d’épargne à long terme pour les particuliers ont été évoquées.

Enfin, le dernier volet des Assises portait sur la crise en Europe et le rôle du CIF. Alors qu’on observe une reprise économique aux Etats-Unis et une dégradation de la conjoncture européenne, des outils et méthodes d’accompagnement et les services ont été explicités pour accompagner les investisseurs désorientés. La journée a été clôturée par le Président de la CGPME et la soirée s’est terminée autour de la célébration du 55ème anniversaire de la CNCEF auquel a bien voulu se joindre Christiane Féral-Schuhl, bâtonnier de Paris.

Il fallait noter la présence de plusieurs intervenants qui se sont succédés durant les Assises : Philippe Arraou, Vice-Président du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables – Jean Arthuis, Sénateur – Michelle Papalia, Responsable du Domaine Réseau et Pilotage Oséo -Philippe Dupont, PDG d’Isodev – Benoît de Juvigny- Secrétaire Général de l’AMF – Guillaume Eliet, Secrétaire Général Adjoint de l’AMF – Jean-Louis Gagnadre, Ethik Finance – Hervé Guiriec, Directeur Général de Tocqueville Finance SA – Jean-François Bay , Directeur Général Morningstar – Damien Gaumont, Professeur d’économie Panthéon Assas – Jean-Pierre Petit, les Cahiers Verts de l’Economie – Jean-François Roubaud Président de la CGPME.

pierrepapier.fr