meilleurs-tauxSelon les dernières statistiques publiées par l’observatoire Crédit Logement/CSA, le taux des prêts immobiliers s’est établi à 2,20 % en moyenne en novembre, contre 2,22 % en octobre dernier. Ce sont les échéances les plus longues qui bénéficient le plus de ce reflux : la baisse est de 3 points pour les prêts à 25 ans.

« La baisse constatée en novembre reste certes de faible ampleur, mais elle annonce une probable stabilisation durant les mois d’hiver », commente l’observatoire Crédit Logement/CSA, à l’occasion de la publication de sa dernière étude sur le niveau des taux des crédits immobiliers accordés aux particuliers.

Hiérarchie des taux respectée – Selon l’observatoire, cette baisse a bénéficié à toutes les catégories de prêts, mais ceux ayant les durées les plus longues « en ont le plus profité »: la baisse des taux sur les prêts à 25 ans a été de 3 points, contre 2 seulement pour la moyenne des prêts. Crédit Logement/CSA y voit « l’expression de la volonté des établissements de crédit de soutenir la demande des jeunes et des ménages modestes dans la réalisation de leurs projets de primo-accession ». Pour mémoire, à la fin du 3e trimestre dernier, le taux moyen s’établissait à 2,21 % et la durée moyenne à 17,7 ans (212 mois). Les taux pratiqués étaient de 2,74 % pour une durée de 25 ans à taux fixe (en moyenne), et de 2,09 % pour une durée de 15 ans à taux fixe (en moyenne).

Hausse du coût relatif des opérations immobilières – Même si les taux d’intérêt, après avoir subi une hausse ponctuelle au début de l’été, sont désormais revenus à leur niveau de début d’année, le coût relatif des opérations immobilières financées par emprunt reste encore supérieur (3,78 années de revenus en novembre 2015) à ce qu’il était un an plus (3,75 années). Le niveau relatif de l’apport personnel a lui aussi continué à se dégrader (- 6,7 % sur les 11 premiers mois de 2015, après – 4,2 % en 2014), un constat qui s’explique, selon l’observatoire, par le « retour des ménages modestes et de la primo-accession ».

A propos de l’Observatoire Crédit Logement CSA
Les analyses réalisées par l’Observatoire Crédit Logement CSA s’appuient sur des volumes significatifs et représentatifs : + de 16 000 opérations en moyenne. Les analyses de l’Observatoire excluent les rachats de créances, les prêts relais et les prêts mixtes, c’est à dire les financements nouveaux incluant une part de rachat.