La Bourse sévère pour Foncière des Régions

La politique active de développement suivie par Foncière des Régions ne soulève pas l’enthousiasme en Bourse. Il est vrai que cette politique a pour effet, dans un premier temps, par le jeu des augmentations de capital, de diluer les actionnaires historiques. Il en est ainsi du projet de fusion avec Foncière Paris France, annoncé le 27 juillet avant l’ouverture des marchés.  Les grands actionnaires de Foncière Paris France,  Covéa, Predica, Holding Wilson 250 et le management ont décidé d’apporter leurs titres , soit 37 % du capital en tenant compte des obligations remboursables en actions et des bons de souscription.  Ces apports seront rémunérés par 13 actions nouvelles Foncière des Régions contre 8 actions Foncière Paris France. Une offre publique d’échange devrait être lancée sur le reste des titres Foncière Paris France en octobre.

Foncière Paris France a annoncé de bons résultats pour le premier semestre, avec un chiffre d’affaires en hausse de 62,9 % à 25,4 millions d’euros et un résultat opérationnel courant en hausse de 69,9 % à 20,9 millions. Son patrimoine composé pour l’essentiel de bureaux à Paris et en première couronne est évalué au 30 juin à 692,7 millions. L’actif net réévalué est estimé à 135,2 € par action contre 120,7 € fin 2010.

Foncière des Régions  a enregistré une baisse de 7,2 % de ses revenus locatifs au premier semestre à 245,4 millions ; à périmètre constant, elle enregistre toutefois  une légère progression de 0,2 %. Le résultat net récurrent progresse de 3 % à 143,6 millions. L’actif net réévalué par action s’établit à 74,8 €, en hausse de 3,5 % sur le semestre. Le patrimoine immobilier s’élève à 8,9 milliards d’euros.

Le 28 en milieu de journée, le titre Foncière des Régions continuait à se replier, autour de 68,36 €, en baisse de plus  de 5 % depuis le début de l’année et depuis un an ; surtout, le recul est sensible depuis le point haut de 83,38 € enregistré le 4 novembre dernier.  En sens inverse, le titre Foncière Paris France continuait sa progression autour de 112,96 € ; il a gagné près de 10 % depuis le début de l’année et plus de 21 % depuis un an.

Pierrepapier.fr>>actualité>>SIIC