La SCPI de commerce, leader du marché en termes de capitalisation, vient d’annoncer l’acquisition d’un portefeuille de dix restaurants Courtepaille, d’une surface totale de 4 300 m2. Immorente, qui a récemment procédé à la revalorisation de son prix d’émission, a collecté plus de 80 M€ au 1T 2017, et investi près de 30 M€ sur la même période.

Alors que certains s’interrogent sur le devenir des actifs commerciaux, la plus grosse SCPI du marché, historiquement positionnée sur les boutiques de centre-ville, poursuit l’enrichissement et l’optimisation de son patrimoine.

Collecte volontairement limitée – Immorente, gérée par Sofidy, qui pesait 2,54 Md€ à la fin du 1T 2017, vient en effet d’annoncer l’acquisition d’un portefeuille composé des murs de dix restaurants Courtepaille, d’une surface totale de 4 300 m2. Réalisée dans le cadre d’un « sale & lease back » – vente d’un actif en contrepartie d’un engagement locatif -, l’opération est sécurisée sur le plan locatif. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué, mais il permet sans aucun doute à la SCPI d’avancer dans son ambitieux programme d’investissement (avec déjà 60,3 M€ d’engagements fermes ou de promesses au 31 mars 2107). Sur le 1T 2017, Immorente qui, à l’instar de toutes les SCPI gérées par Sofidy, a volontairement l’an dernier limité le niveau de sa collecte, a investi 28,7 M€ (et désinvesti à hauteur de 7 M€), soit une partie seulement des 82 M€ recueillis au cours des trois premiers mois de l’année. Parmi les investissements notables de ce premier trimestre : un portefeuille de dix magasins de bricolage à l’enseigne du groupe Maxeda, en Belgique, pour un total de 27,1 M€. Sofidy précise que la rentabilité nette immédiate de l’ensemble des acquisitions du 1er trimestre « s’élève à 7,5% ». Soit un rendement supérieur à celui constaté sur les opérations réalisées en 2016 (6,4%).

Diversification et internationalisation du portefeuille – La SCPI poursuit en tout cas la diversification et l’internationalisation de son portefeuille. La part de l’international est passée de 16,4% à 16,8% entre fin 2016 et la fin de 1T 2017, celle des bureaux de 30,7% à 31,5%, et le poste « autres activités commerciales » (activité, habitations, campings, hôtels, santé…) de 5,9% à 6,6%, les actifs de commerce de centre-ville ou de périphérie étant réduits à due proportion. Le taux d’occupation subit en revanche une légère dégradation, en s’établissant à 93,01% à fin mars 2017, après être passé de 93,55% à 93,98% entre la fin du 3T et 4T 2017. Pour mémoire, le prix de souscription d’Immorente est passé à 330 € en avril dernier – après plus d’un an et demi de stabilité -. En 2016, la SCPI a distribué un dividende de 15,72 € par part, soit un taux de distribution de 4,84%. Elle prévoit le versement d’un dividende en 2017 « compris entre 15,50 € et 15,80 € par part ».

A propos de Sofidy(i)
Depuis 1987, SOFIDY conçoit et développe des produits d’investissement et d’épargne (SCPI, OPCI, SIIC, OPCVM Immobilier, Fonds dédiés) orientés principalement vers l’immobilier de commerce, et de bureaux. Premier acteur indépendant du monde des SCPI avec 3,9 milliards d’euros sous gestion, SOFIDY est un gestionnaire de référence dans le paysage de la gestion d’actifs immobiliers en France et en Europe. Agréée par l’AMF, SOFIDY est régulièrement distinguée pour la qualité et la régularité des performances de ses fonds. SOFIDY gère pour le compte de plus de 40 000 épargnants, et un grand nombre d’institutionnels, un patrimoine immobilier d’une valeur de près de 3,9 milliards d’euros et constitué de plus de 3 900 actifs commerciaux et de bureaux.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *