Grosse plus-value et dividende en hausse pour Avenir Finance

rachat-creditLe courtier voit ses performances opérationnelles s’améliorer. Il mise sur l’intégration des équipes commerciales d’Ageas pour atteindre ses objectifs.

Le titre du courtier Avenir Finance a franchi les 10 euros en séance à l’issue de la publication de ses résultats annuels. Cette hausse s’inscrit dans le mouvement initié après la publication de l’accord signé avec l’assureur Ageas qui est monté à 65 % dans le capital de Sicav Online en même temps que ce groupe apportait 203 conseillers à l’activité de gestion du groupe Avenir Finance. De quoi espérer que celle-ci parvienne à redevenir bénéficiaire en exploitation après un exercice où elle a ramené son déficit d’exploitation à 13 000 euros contre 599 000 euros en 2012, pour un chiffre d’affaires de 15,7 millions d’euros (+ 8%). La branche gestion d’actifs a pour sa part amélioré de 9 % son résultat d’exploitation à 2,4 millions d’euros répercutant partiellement la montée du chiffre d’affaire qui a été de 11 % à 28,6 millions d’euros. Cette dernière branche a bénéficié du lancement réussi de la SCPI de déficit foncier Renovalys 4 qui a collecté 25,3 millions d’euros, soit 10 millions d’euros de plus que la collecte en SCPI d’Avenir finance un an plus tôt.

Les opérations engagées avec Ageas ont permis de constater une plus-value de 5,1 millions d’euros, largement amputée par une provision préoccupante de 2 millions passée sur l’activité en démarrage de  Suivi de Travaux (Aupéra) dont le groupe assure malgré tout maîtriser le développement. Le résultat net du groupe s’élève à 4,38 millions d’euros contre 0,13 million un an plus tôt, pour un chiffre d’affaire en progrès de 10 %, à 44,3 millions d’euros.

La bourse a voulu retenir la forte progression du résultat opérationnel courant (+ 49 %) à 2,37 millions d’euros qui s’accompagne d’un dividende en forte hausse, à 0,35 euros par titre. Des performances qui reposent sur un bilan assaini bénéficiant de capitaux propres de 25,2 millions d’euros face à un endettement de 10 millions d’euros. De sorte que le groupe affiche sa confiance pour atteindre les objectifs d’industrialisation de sa distribution qu’il s’est fixé dans son « plan Horizon 2015 ».

Le groupe Avenir Finance explique avoir débuté l’année 2014 avec une activité soutenue, « notamment grâce à l’intégration de ses nouveaux salariés dans son réseau de distribution ». De plus, « le carnet de commandes de l’activité Suivi de Travaux (Aupéra), signé en 2013, génère depuis le début de l’exercice un chiffre d’affaires régulier, au fur et à mesure du démarrage des chantiers de travaux ».

pierrepapier.fr