Pierrepapier.fr/actualité/SIIC

Gecina ne perd pas de temps. Une semaine après avoir annoncé la cession de sa participation de 1,86 % dans Eiffage et de prochains développements dans le secteur des bureaux, la société foncière rend publique la réalisation de trois opérations d’achat de bureaux portant sur un total de 440 millions d’euros. Dans tous les cas, il s’agit d’immeubles récents ou neufs, de grande taille, situés près de Paris et ayant vocation à accueillir des sièges sociaux  (avec un seul locataire, on optimise les frais de gestion). A Arcueil, les trois bâtiments acquis sont déjà intégralement loués à France Télécom pour les bureaux et au groupe Flo pour les restaurants. Quant aux bureaux qui lui seront livrés en 2012 à Montrouge, ils sont déjà pré-loués à EDF. Enfin un immeuble a été acheté à Genevilliers en l’état futur d’achèvement pour livraison fin 2012 ; les dirigeants de Gecina, qui misent sur une « pénurie d’offre » à cet horizon, du moins pour les grandes surfaces neuves disponibles en Ile-de-France, estiment prendre peu de risques avec ce développement « en blanc » (sans pré-location).

Par ailleurs, ils annoncent la cession de plusieurs ensembles de bureaux ne correspondant plus à leurs critères d’investissement pour un total de 180 millions d’euros depuis le début de l’année.

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC