Frey a vu son résultat opérationnel croître fortement en 2014

grandangleLe dividende progresse de 5 % alors que le spécialiste du retail park fait la preuve de la complémentarité du développement de son patrimoine propre, de ses activités de promotion et de ses activités de gestion pour compte de tiers.

Au terme d’une année marquée par la signature de nouveaux projets pour lequel le spécialiste des retail parks et de la rénovation des entrées de villes a été retenu, au terme des concours Strasbourg-Vendenheim (67) et Montpellier Méditerranée Métropole (34), et par le fort développement du groupe dans la gestion pour compte de tiers qui constitue après l’investissement pour compte propre et la promotion, le groupe Frey a terminé 2014 avec un actif net par action en hausse de 6,6 % à 21,6 euros.

Poursuivant le développement des véhicules d’investissements Frey Retail Fund 1&2, Frey a annoncé le 14 janvier 2015 avoir signé avec AG Real Estate et Crédit Agricole Assurances un nouvel accord permettant d’accroître la capacité d’investissement totale de ces véhicules à 300 M€ (contre 200 M€), et d’envisager son extension éventuelle à 400 M€. Une diversification de la stratégie d’acquisitions, initialement concentrée sur des actifs recélant un fort potentiel de création de valeur, est également prévue vers des actifs de retail parks. Cet accord confirme la montée en puissance de la gestion pour compte de tiers, silo supplémentaire dans le modèle économique de Frey.

Accompagnant la progression du résultat opérationnel courant de 27% à 10,5 M€ grâce à la montée en puissance de l’activité de foncière, au maintien de l’activité de promotion et à la maîtrise des coûts de structure, le dividende est porté à 0,84 euros (+ 5 %). La masse ainsi distribuée représente un peu plus de la moitié de ce résultat opérationnel courant (55 %). Cet effort vient amoindrir l’effet d’ajustement de valeurs ressenti sur les valorisations des opérations de couverture de taux souscrites par le Groupe pour 2,1 millions d’euros et sur la valeur des immeubles de placement pour 10,5 M€ au 31 décembre 2014 (10,2 M€ pour les sociétés intégrées globalement et 0,3 M€ pour les sociétés mises en équivalence). Ce qui ramène le résultat net à 14,2 millions d’euros contre 22,4 millions au 31 décembre.

En 2015, Frey livrera les grands projets lancés en 2014 à Terville (SuperGreen), Bayonne et l’extension de Reims Cormontreuil. Le Groupe lancera également en 2015 les travaux de 4 projets, dont ceux des Greencenter de Dinard-St Malo et d’Amiens, représentant une surface totale de 47 000 m².

Frey entend poursuivre sa stratégie de développement organique par des opérations de gré à gré ou dans le cadre de participations à des concours. Son business model robuste, fondé sur la maîtrise de l’ensemble de la chaîne de valeur, permet d’alimenter le pipeline avec des actifs à forte valeur ajoutée. Globalement, le Groupe développe 11 grands projets à moyen terme représentant une enveloppe d’investissement de 800 M€ sur 400 000 m².

pierrepapier.fr