Forte activité des SCPI et des OPCI sur le marché immobilier au 3e trimestre

logoIEIF-150Les SCPI ont réalisé environ 355 M€ d’acquisitions pour 34 M€ de cessions au cours du dernier trimestre, selon le dernier décompte de l’IEIF. Les OPCI ont quant à eux continué sur la tendance du trimestre précédent, avec environ 410 M€ d’acquisitions.

Les véhicules collectifs d’investissement dans l’immobilier restent très nettement acheteurs nets. Les dernières statistiques publiées par l’IEIF, à partir de données CBRE, montrent qu’au cours du 3e trimestre 2015 aussi bien les SIIC que les SCPI et les OPCI ont procédé à davantage d’acquisitions que de cessions.

Les SCPI plus actives qu’au trimestre précédent – Si les SIIC se positionnent au 3e trimestre, et de très loin, comme les véhicules dédiés les plus actifs sur les marchés immobiliers, avec respectivement 1,6 Md€ et 1,2 Md€ d’acquisitions et de cessions, les SCPI atteignent eux aussi un niveau de transactions bien supérieur à celui du trimestre précédent. Au 3e trimestre 2015, elles enregistrent environ 355 M€ d’acquisitions pour 34 M€ de cessions (soit 10 % à peine des acquisitions). C’est beaucoup plus qu’au trimestre précédent, où le total des acquisitions s’établissait à 163 M€, et presque autant qu’au cours du 1er semestre 2015 (386 M€).

Les SCPI de l’échantillon analysé par l’IEIF sont plutôt vendeuses nettes de commerces, en province ou en Ile-de-France, comme par exemple la SCPI Immorente (Sofidy) vendeuse, pour un peu plus de 13 M€, d’un parc d’activités commerciales situé à Saran, ou la SCPI Pierre Sélection (BNP Paribas REIM) de deux immeubles de bureaux en Ile-de-France pour 1,1 M€.

Les SPCI sont majoritairement acheteuses nettes d’immeubles de bureaux (70 % de l’échantillon), plutôt en Ile-de-France – comme les « Portes de France », acquises pour 145 M€ par les SCPI Accès Valeur Pierre et Accimmo Pierre (BNP Paribas REIM) – ou, de plus en plus fréquemment, à l’étranger – comme la galerie commerciale « Eastbek Gallery » à Hambourg, acquise par la SCPI Corum Convictions (Corum AM) pour environ 47 M€ –.

Les OPCI poursuivent sur leur lancée – De leur côté, les OPCI poursuivent eux aussi leurs acquisitions à un rythme élevé – 410 M€, contre 450 M€ au trimestre précédent –, mais augmentent significativement leurs cessions – 140 M€, contre 42 M€ pour l’ensemble du 1er semestre–. Selon l’IEIF, il s’agit là du 2e trimestre le plus « vendeur » pour les OPCI après le 3e trimestre 2014. Parmi les opérations les plus notables, l’IEIF recense l’acquisition par Primonial REIM de l’immeuble de bureaux Ardeko auprès d’Ivanhoé Cambridge pour 236 M€, l’acquisition du centre commercial Bercy 2 par Tikehau Retail Properties II auprès d’Hammerson pour 64 M€ ou bien encore celle de 6 actifs commerciaux par l’OPCI SPF2 auprès de Mercialys pour 106 M€.

investissement-SIIC-SCPI-OPCI

A propos de l’IEIF
L’IEIF, centre de recherche indépendant, est le lieu privilégié d’échanges et de réflexions pour les professionnels de l’immobilier et de l’investissement. Sa mission est de fournir de l’information, des analyses et des prévisions, et d’être un incubateur d’idées pour la profession.