Foncière INEA : une valeur de croissance

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC

Foncière INEA a enregistré en 2010 une croissance de 28 % de son chiffre d’affaires, à 22 millions d’euros ; son résultat courant est en hausse de 24 %, à 7,19 millions, tout comme son résultat opérationnel, à 10,04 millions. Au 31 décembre, le patrimoine était constitué de 111 immeubles, tous en régions, dont 19 ont été livrés au cours de l’année.

L’émission d’ABSA de 30,5 millions réalisée en décembre fournit à la foncière les moyens de son développement ; l’exercice des BSA, au plus tard en septembre 2012, pourrait encore apporter 35 millions. Le taux d’endettement reste contenu à 34 % (46 % si l’on inclut les OCEANE).

Cette politique de croissance a cependant un impact au niveau du résultat net, en baisse de 16 % à 3,21 millions. Quant au dividende, qui sera proposé au vote de l’assemblée générale du 10 mai, à 1,20 € par action, il est en hausse modeste de 4,35 %.

Du fait de l’augmentation très significative du nombre d’actions (25 %), les ANR par action ne sont qu’en très légère progression de 1 % sur douze mois (43,2 € pour l’ANR de reconstitution, 40,8 € pour l’ANR de liquidation).

Philippe Rosio, président du directoire, fait remarquer que le taux de distribution représente 54 % du cash-flow et que le dividende s’améliorera  avec celui-ci. D’ici à 2014, il est attendu une progression annuelle de 15 % des loyers, de 8 % du cash-flow par action et de 5 % de l’ANR par action.

Le 23 février, à 36,25 €, le titre enregistrait un recul de 2 % depuis la publication de ces résultats une semaine plus tôt ; sur un an, le repli est de 5,8 %.

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC