Foncière INEA : succès de l’augmentation de capital via l’option de paiement du dividende en actions

La foncière spécialiste de l’immobilier d’entreprise en régions annonce une augmentation de capital de 7,1 M€ (prime d’émission incluse), consécutivement au paiement de 69% du dividende en actions. Les actionnaires ayant opté pour un paiement en numéraire ont reçu le 9 juin un dividende de 1,80€ par action, soit « un rendement de 4,7% par rapport au cours de bourse ».

Foncière INEA poursuit son plan de développement. Et maintient son objectif de doubler la taille de son patrimoine – à 1 Md€  – d’ici 5 ans. Les principaux actionnaires de la foncière, réunis en assemblée générale le 18 mai dernier, ont en effet adoubé le plan de développement annoncé début 2017, en confirmant tous les administrateurs dans leurs fonctions.

Résultats trimestriels encourageants – La progression du chiffre d’affaires consolidé de la foncière sur le 1er trimestre 2017, publié quelques jours plus tôt, et après un exercice 2016 déjà de qualité, était de nature à inspirer confiance. A 8,3 M€, il affiche une hausse de 11,9% par rapport à la même période en 2016. Deux locations significatives (un nouveau bail avec LCL sur l’immeuble Toulouse Hills Plaza, et deux baux sur l’immeuble Le Nantil), et l’entrée en exploitation de 3 nouveaux actifs -Rennes Courrouze (avril), Lille Union (juin) et Lille Gradins (décembre) – ont notamment marqué le trimestre, contribuant à soutenir le chiffre d’affaires et l’augmentation du taux d’occupation.

1 Md€ de patrimoine d’ici 5 ans – Déjà en hausse de 1,6% en 2016 (à 88,4%), l’amélioration de ce taux d’occupation reste au centre des objectifs de Foncière INEA, qui vise également la détention d’un patrimoine de 1 Md€ d’ici à 5 ans – contre 555 M€ à fin 2016 -.  « Compte tenu de la volonté de maintenir un ratio d’endettement autour de 50%, l’atteinte de cet objectif nécessitera de nouvelles levées de fonds, qui pourraient s’effectuer alors que le cours est en décote sur son ANR[1] », écrivait le bureau d’analyse Invest Securities dans un commentaire rédigé lors de la publication des comptes annuels de la foncière, en février dernier. Foncière Inea vient de valider ce commentaire. Le 17 mai dernier, elle avait proposé à ses actionnaires une option de paiement de leur dividende 2016 (1,80 €, soit 9% de mieux qu’en 2015) en actions, à un prix d’émission de 32,77 € par action nouvelle[2]. Une option exercée donc à 69%, et qui permet à Foncière INEA de réaliser une augmentation de capital de 7,1 M€ et de porter son capital à un peu plus de 86 M€.
Au 12 juin, le titre perdait près de 1% en séance, à 38 €, soit la valeur de l’action au 31 décembre dernier. Un prix qui fait toujours ressortir une décote par rapport à l’ANR hors droit (43,3 € à fin 2016) de 12%.

A propos de Foncière Inea(i)
Créée en mars 2005, Foncière INEA investit dans l’immobilier d’entreprise sur des actifs neufs en régions avec une volonté de création de valeur à l’acquisition. Au 31 décembre 2016, Foncière INEA dispose d’un patrimoine de 81 sites immobiliers localisés dans 24 métropoles régionales, constitués d’immeubles neufs ou récents, principalement à usage de bureaux, d’une surface utile totale de 294 000 m2 et d’une valeur de 555 M€. Ce portefeuille offre un rendement locatif potentiel de 7,5%. La mise en œuvre de cette stratégie positionne aujourd’hui Foncière INEA comme une valeur de croissance, offrant un profil à la fois rentable et défensif dans l’immobilier coté.
(i) Cette information est extraite d’un document émanant de la société


[1] Actif Net Réévalué
[2] Le prix d’émission par action pour le paiement du dividende en actions est de 32,77 € par action nouvelle, et résulte de l’application de la décote légale de 10% sur la moyenne des 20 derniers cours de Bourse précédant l’Assemblée Générale, diminué du montant net du dividende.


 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *