Foncière des Régions : Ruggieri prend du recul

Pierrepapier.fr/actualité/ SIIC

La holding familiale Batipart, créée en 1988 par Charles Ruggieri, a annoncé le 15 novembre qu’elle avait cédé une partie de sa participation dans la Foncière des Régions pour un montant de 180 millions d’euros ; sa part dans le capital revient de 11,5% à 7,2%. Ainsi, Batipart n’est plus que le cinquième actionnaire de la SIIC. Charles Ruggieri en a tiré les conséquences en présentant sa démission du poste de président du conseil de surveillance ; Jean Laurent, ancien directeur général du Crédit Agricole, lui succède. Une assemblée générale extraordinaire des actionnaires devrait se tenir avant le 31 janvier 2011 et se prononcer sur l’abandon du système de gouvernance actuel au profit de la formule du conseil d’administration, qui serait présidé par Jean Laurent. Christophe Kullmann, actuel président du directoire, serait nommé directeur général.

A l’issue de cette recomposition du capital, le groupe Delfin, qui appartient à l’homme d’affaires italien Leonardo Del Vecchio, détient 29,6% de la Foncière des Régions, loin devant Covéa Finance (7,8%), le groupe du Crédit Mutuel (7,5%), Predica (7,5%) et Batipart. La Foncière des Régions, acteur important dans l’immobilier de bureaux en France et en Italie, arrive actuellement au quatrième rang des sociétés foncières cotées à Paris avec une capitalisation de plus de 3,9 milliards, derrière Unibail-Rodamco (12,7 milliards), Gecina  (5,1 milliards) et Klépierre (4,7 milliards), juste devant Icade (près de 3,9 milliards).

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC