Des résultats un peu trop confus pour ANF Immobilier

Bordeaux_Le-Nautilus-quartier-les-Bassins-a-FlotsTous les indicateurs du groupe s’inscrivent dans le vert, mais le résultat net part du groupe ne suit pas cette tendance. Il est en repli de 3 %.

Les résultats semestriels d’ANF Immobilier ont été bien accueillis par la Bourse. Mardi, le titre s’est adjugé 3,18 % à 22,70 euros. Mercredi, il a campé sur ses gains de la veille alors que le marché connaissait une tendance à l’érosion.

Les résultats du groupe semblent en effet encourageants. Les revenus locatifs augmentent de +21 % à 23,2 M€, grâce à une croissance organique positive (+1,0 %), avec une hausse de 1,4 point du taux d’occupation et l’effet des acquisitions et livraisons. De même, le résultat opérationnel (EBITDA récurrent) progresse de +26 % à 16,3 M€, tout comme le résultat net récurrent à 8,9 M€. A côté de ces performances d’exploitation, on retiendra une légère hausse des valeurs d’actifs à périmètre constant (+13 M€, soit de près de +1 %), avec une compression des taux de capitalisation de 10 pb. En raison de la distribution, l’actif net réévalué par action ressort toutefois en baisse, de -1 % à 29,8 €. Enfin, ANF Immobilier relève sa perspective de croissance des loyers pour 2015, à +15 % contre +12 % précédemment.

Cependant, comme le relèvent les analystes d’Invest Securities, ces données sont les données consolidées du groupe. Et si on regarde le résultat net part du groupe, le seul qui intéresse les actionnaires de la foncière, le résultat net récurrent part du groupe ressort finalement en baisse de 3 %, à 6,9 M€, sans que la société n’explique cette divergence des données consolidées et part du groupe. La société devra également faire œuvre de davantage de pédagogie pour expliquer comment son dividende est sécurisé par une couverture de celui-ci par son cash-flow, alors que, là aussi, cette couverture semble reposer sur les données consolidées mais ne pas être confirmées par les données part du groupe.

pierrepapier.fr