Début de l’OPRA sur ANF immoblier qui détache son dividende exceptionnel

Le titre ANF Immobilier a commencé vendredi à s’ajuster après la double opération enclenchée par la société afin de rendre de l’argent à ses actionnaires. Son cours de Bourse qui cotait jeudi soir 30,99 euros est descendu à 24,80 euros vendredi soir. Toutefois la baisse n’est qu’apparente car ANF Immobilier a détaché un dividende exceptionnel prélevé sur ses réserves de 6,64 euros (mis en paiement le 28 novembre). De sorte que la variation réelle du titre ressort à 1,40 %. Le titre reste soutenu par l’opération de rachat de ses propres titres par la société. ANF immobilier procède depuis vendredi et jusqu’au 12 décembre inclus au rachat de  10 044 224 actions représentant 36,16 % de son capital, au prix de 31,10 euros par action. Passé cette date, le cours s’ajustera en sachant qu’il conserve une décote significative ; l’actif net réévalué (triple net EPRA) par action ANF Immobilier atteignait 39,7 euros avant cette double opération. A l’issue du rachat d’action et de la distribution, il ressortira selon la société à 31,10 euros. Le cours de 24,80 euros fait donc ressortir une décote de 21,3 % sur ce nouvel ANR.

Le cours coté vendredi soir correspond à une valeur implicite de 28,32 euros pour l’actionnaire qui participera à l’OPRA.

Pour parvenir à retourner ces sommes à ses actionnaires, la filiale immobilière à 51 % d’Eurazeo (groupe Lazard) a procédé à la cession d’une grande partie de son patrimoine lyonnais et de 158 murs d’hôtels dont le produit de la vente lui a permis d’encaisser 476,7 millions d’euros. En outre, avec un taux d’endettement de 32 % de la valeur de son patrimoine (avant cession) la société était peu endettée.

pierrepapier.fr

à propos d’ANF Immobilier
ANF Immobilier est propriétaire et gère un patrimoine immobilier de 1,7 milliard d’euros en France. Elle est une foncière spécialisée dans les métropoles régionales ayant aujourd’hui deux fortes implantations dans les centres-villes de Lyon et Marseille et, depuis 2011, un nouvel ancrage en cours à Bordeaux. ANF Immobilier possède également un portefeuille de murs d’hôtels en France, tous loués à l’opérateur B&B, 3ème chaîne d’hôtellerie économique en France.