Depuis le point d’inflexion touché en novembre dernier, les taux des crédits immobiliers sont en phase de remontée. Selon la durée et le type d’emprunteur, les hausses s’échelonnent entre +5 et +20 points de base. La Banque de France constate de son côté le « fort dynamisme du crédit aux particuliers ».

Les anticipations se confirment… Depuis le point bas atteint en novembre dernier, après plus d’un an de baisses consécutives, les taux des crédits immobiliers sont repartis à la hausse.

Une tendance confirmée pour 2017 – Quelles que soient les sources considérées, la remontée est générale. Selon la durée et le type d’emprunteur, les hausses s’échelonnent entre +5 et +20 points de base. Selon le dernier baromètre du Crédit Logement/CSA, le taux moyen des crédits immobiliers, toute production confondue, s’établissait à 1,38% fin janvier, contre 1,31% fin novembre. Le taux moyen des crédits à 15 ans passe de 1,15% à 1,25%. « Le mouvement à la hausse continue en février, bien qu’il soit moins généralisé qu’en janvier », observe pour sa part Céline Roquelaure, Directrice des Etudes et de la Communication du courtier Empruntis. Mais, rappelle de son côté Crédit Logement, les emprunteurs bénéficient encore de « conditions bien meilleures qu’en janvier 2016 ».

Lente remontée – Pour l’Observatoire, la remontée observée est donc très modérée. Elle serait d’ailleurs « nettement plus lente que les remontées constatées par le passé, lors d’épisodes comparables », écrit-il dans son tableau de bord mensuel. Un point de vue partagé par la plupart des observateurs qui s’attendent néanmoins à une poursuite « progressive » de la remontée des taux durant l’année 2017. On constate toutefois que certains profils « premium » bénéficient encore de baisses de taux ciblées. Autre tendance du marché, pointée cette fois par la Banque de France qui évalue à 1 096 Md€ l’encours global des crédits aux particuliers à fin décembre 2016 : une baisse relative de la part des rachats de crédits dans la production de nouveaux crédits. Enfin, selon le dernier sondage CSA/Empruntis, 15% des Français ont pour projet d’acheter un bien immobilier en 2017, 92% d’entre eux envisageant de contracter un crédit pour financer leur acquisition. Tant que les taux resteront aussi attractifs, et les prix raisonnables, la demande de crédit n’est donc pas prête de baisser.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *