diagramme-hausseLa rapidité avec laquelle les augmentations de capital de ces SCPI ont été souscrites démontre l’attrait des SCPI d’immobilier d’entreprise aux performances avérées.

C’est bon signe ! la demande en faveur des SCPI à capital fixe qui ont fait leurs preuves ne se dément pas. Chez NAMI-AEW Europe, le placement de l’augmentation de capital ouverte le 31 mai dernier de la SCPI Fructipierre est terminé alors même qu’en juillet dernier la société de gestion a mis en œuvre l’option de relèvement du montant de cette opération en la portant de 19,78 à 25,71 millions d’euros. Les souscripteurs de SCPI séduit par la gestion de NAMI-AEW Europe devront se tourner vers la SCPI Laffitte Pierre dont l’importante augmentation de capital (50 millions d’euros) a été prorogée jusqu’au 31 janvier 2014.

Chez Fiducial, on indique qu’il n’y a plus aucune part disponible pour l’augmentation de capital de la SCPI Buroboutic. Les candidats peuvent toutefois s’inscrire sur une liste d’attente auprès de la société de gestion. Ceux-ci peuvent espérer un désistement d’un souscripteur n’ayant pas obtenu le crédit pour l’achat de ses parts. En s’inscrivant sur cette liste, les candidats seraient également prioritaires si la société de gestion met en œuvre la possibilité, prévue lors du lancement de l’opération, de procéder à un relèvement de l‘opération. A ce jour, aucune décision n’est prise indique-ton au sein de la société de gestion de Buroboutic. Si l’option est utilisée ce seraient 15 000 parts supplémentaires, s’ajoutant aux 55 000 parts déjà souscrites, qui seraient proposées.

Ces deux clôtures anticipées viennent illustrer un engouement toujours net pour la souscription des parts de SCPI bénéficiant de bon track record. En même temps, ces souscriptions clôturées par anticipation semblent monter que la légère baisse de la collecte des SCPI au premier semestre 2013 a été alimentée par une relative faiblesse de l’offre après que les sociétés de gestion aient enregistré des collectes records au cours des deux années précédentes et que leurs forces soient mobilisées pour investir les sommes reçues par les SCPI.

pierrepapier.fr