BNP Paribas REIM : confiance dans les SCPI

Au premier semestre, BNP Paribas REIM est la société de gestion qui a collecté le plus de fonds pour les SCPI : 188,2 millions nets sur un total de 962 millions. Elle est au coude à coude avec Amundi Immobilier pour la deuxième place en termes de stock d’actifs gérés (4 milliards d’euros), derrière La Française REM (nouvelle appellation d’UFG REM). Ainsi que le constate sa présidente, Jacqueline Faisant , les Investissements en immobilier d’entreprise se sont maintenus à un niveau élevé en France au cours des neuf premiers mois de l’année, à près de 10 milliards d’euros, et, à l’intérieur de cette enveloppe globale, les SCPI ont pesé pour 1 milliard (2,5 milliards pour les fonds étrangers, 2,1 milliards pour les assureurs, 1,1 milliard pour les SIIC, 600 millions pour les personnes physiques et 500 millions pour les OPCI).

En dépit d’un contexte fiscal moins attrayant et des contraintes posées par la nécessaire adaptation du parc immobilier aux règles posées par le Grenelle de l’environnement, Jacqueline Faisant se montre très confiante dans l’avenir des SCPI.  Elle constate ainsi l’arrivée de nouveaux investisseurs, plus jeunes, avec notamment une moitié des souscripteurs de parts d’Accimmo Pierre ayant maintenant moins de 60 ans. La SCPI reste un produit à risques, souligne-t-elle, rien n’est garanti, ni le capital, ni le rendement, et l’immobilier a des cycles. Mais c’est de « l’économie réelle » et, dans le contexte actuel, cette considération a de l’importance. Quant aux  rendements, même s’ils ont plutôt tendance à baisser, ils s’établissent actuellement entre 4,5 % et 5 % dans les SCPI du groupe.

Pour les prochains mois et 2012, BNP Paribas REIM compte mettre l’accent sur Accimmo Pierre, SCPI classique diversifiée à capital variable, lancer une nouvelle SCPI Scellier et rouvrir le capital de certaines SCPI à capital fixe pour leur donner les moyens de se moderniser ; ce serait notamment le cas de Pierre Sélection, autre SCPI classique diversifiée. Quant à la création d’OPCI grand public, il est toujours envisagé de créer une SPPICAV ; mais la difficulté de concilier ce produit avec l’assurance-vie est toujours jugée comme un frein. En revanche, il n’est pas exclu que BNP Paribas REIM se lance sur le terrain encore inexploré des FPI (fonds de placement immobilier), soit par création d’un fonds, soit par transformation d’une SCPI. Affaire à suivre.

Pierrepapier.fr >> actualité >> SCPI