Altarea Cogedim veut devenir le numéro 3 de la promotion immobilière en France

artonLe promoteur a livré les premiers appartements de l’ancien hôpital Laennec. Une opération qui a séduit des acheteurs de province. Christian de Gournay n’attend pas de renversement de tendance pour l’immobilier neuf en 2014.

Si c’était à refaire, Christian de Gournay, Directeur général délégué en charge du logement, des régions et des relations institutionnelles d’Altarea et  Président du directoire de Cogedim, referait l’opération structurante du morceau de ville de 3,5 hectares libérés par l’Assistance Publique en 2000 avec le transfert des activités hospitalières au nouvel hôpital Pompidou. Et pourtant que d’embûches en près de 14 ans. Du plan d’urbanisme annulé au permis de construire contesté puis défensivement approuvé en 2006, l’opération a donné beaucoup de travail aux juristes.

Aujourd’hui le résultat est là : autour des bâtiments historiques qui accueilleront le siège social de Kering (Ex PPR) – juste en face du domicile de son concurrent Bernard Arnault  – sont sortis de terre 271 appartements mêlant des logements sociaux au nombre de 80  et des appartements de prestiges monnayés jusqu’à 25 000 euros du mètres carré, aux côtés d’un Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) de 42 lits et d’une résidence étudiante sociale (50 logements). Les acquéreurs des appartements libres sont d’origines parisiennes pour 40 % d’entre eux, des provinciaux 36 % et des non-résidents, français ou étrangers pour 24%. Parmi ces acheteurs seulement 41 % en feront leurs résidences principales, 31 % des résidences secondaires et 32 % ont réalisé un investissement patrimonial sans affectation précise. La commercialisation s’est faîte sans encombre pour ces immeubles d’habitation chers et beaux, plus chers que beaux tant le souhait de réaliser un écrin neutre autour des bâtiments classés a été observé à la lettre.

A l’occasion de ces livraisons, Christian de Gournay a mis en avant les ambitions d’Altarea Cogedim dans la promotion de logement en expliquant que l’extension de son activité vers le milieu de gamme soutient ses ambitions pour ravir à Kaufmann & Broad la troisième place sur le podium de la promotion immobilière en franchissant nettement le cap des 500 livraisons de logements par an, tout en restant encore loin derrière Bouygues immobilier et Nexity (près de 10.000 unités). Selon le Président du directoire de Cogedim, la production de logements issus des promoteurs devrait attendre 85 000 en 2013 sur un total de 328 000 logements neufs. On reste donc assez loin des 126 000 unités produites en 2010/2011. Il ne voit pas d’amélioration notable en 2014 pronostiquant « une tendance étale », il veut voir le bon côté des choses en soulignant que les promoteurs n’ont pas de stocks à brader. Les prix du neuf devraient donc, selon lui, se tenir.

pierrepapier.fr