Affine s’envole en Bourse

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC

Affine a publié ses résultats annuels consolidés 2010 le vendredi 4 mars après la clôture du marché.  Deux faits marquants en ressortent : la progression de 77 % du résultat opérationnel net et le versement, prévu pour le 16 mai, d’un dividende exceptionnellement élevé de 2,43 € par action. A 21,22 € en clôture, le cours de l’action Affine a progressé de 9,32 % le lundi 7 mars.

Pourtant, pour le groupe Affine (la société Affine, présente dans les régions, Affiparis à Paris et la foncière belge Banimmo, plus Concerto Développement, pour le montage d’opérations dans l’immobilier logistique), l’année n’a pas été exceptionnelle, avec des loyers nets en retrait de 5,2 % à 59,6 millions et un taux de vacance en hausse de 7,9 % fin 2009 à 11,2 %. Par ailleurs, le groupe a un taux d’endettement assez élevé de 58,5 %, avec une dette financière nette en hausse à 718 millions, soit 1,7 fois le montant des fonds propres.

Le grand événement, celui qui explique la progression du résultat et du cours du titre, c’est l’arrêt de la baisse de la juste valeur des immeubles : en 2008,  le solde était négatif de 46,8 millions, en 2009, il l’était encore de 47,2 millions ; en 2010, le solde est seulement négatif de 2,8 millions. En conséquence, l’actif net réévalué selon les normes EPRA s’élève à 30,70 € par action hors droits et à 36,06 € droits inclus.

Le dividende pourra être versé soit en numéraire, soit en actions nouvelles.

Pour l’exercice en cours, les dirigeants du groupe Affine prévoient une poursuite de la légère amélioration de la situation locative  et de la valeur des immeubles enregistrée au second semestre 2010. Des actifs non stratégiques devraient être cédés.

Pierrepapier.fr/actualité/SIIC