La société de gestion, qui fête aujourd’hui ses 50 ans d’existence, reste toujours aussi active sur le front des investissements. Après l’acquisition, pour le compte de la SCPI PFO2, d’un ensemble de 5 immeubles à usage de bureaux à Elancourt (78) en juillet dernier (19,1 M€), elle vient d’acheter, toujours pour le compte de cette SCPI, un ensemble immobilier à Beynost, dans l’Ain, pour 15,7 M€.

PFO2 enrichit encore son patrimoine. Après avoir déjà réalisé 11 investissements au cours du 1er semestre, dont deux investissements supérieurs à 40 M€, à Ivry-sur-Seine et à Choisy-le-Roi, elle a procédé à 2 nouvelles acquisitions depuis le 30 juin dernier.

Des rendements supérieurs à 6,5% – PFO2 s’est en effet portée acquéreur en juillet dernier d’un ensemble de 5 immeubles à usage de bureaux à Elancourt (78), pour un montant de 19,1 M€. Situé dans le bassin de Saint-Quentin-en-Yvelines, dans le périmètre de la ZAC de la Clef Saint Pierre à Elancourt, ces bureaux font partie de l’ensemble « Omega Parc » qui comportera à terme un peu plus de 20 bâtiments pour un total de plus de 50 000 m² de bureaux et activités. Ils sont intégralement loués à 9 locataires, dans le cadre de baux fermes signés récemment, et offrent un revenu sécurisé de 6,5%. En octobre dernier, PFO2 a également fait l’acquisition d’un autre ensemble de bureaux et d’atelier (7 607 m2 au total), situé cette fois à Beynost, en région lyonnaise.

Logique environnementale – Livré en novembre 2017 et labellisé BREEAM niveau « Very Good », il sera loué à la société ABB, spécialisé dans la confection de réseaux électriques et de robots industriels. Celle-ci s’est d’ores et déjà engagée sur un bail ferme de 9 ans à compter de la date d’achèvement des locaux qu’elle réceptionnera clé en main. Le prix d’acquisition de cet actif est de 15,7 M€, son rendement net de 6,62 %. Des investissements en phase avec la stratégie d’investissement de PFO2 qui, comme le rappelle Perial Asset Management, « privilégie des immeubles de très bonne qualité, récents, et qui s’inscrivent dans une démarche environnementale ». Depuis le début de l’année, la SCPI a investi environ 190 M€ en nouvelles acquisitions, et détient aujourd’hui un peu plus de 180 immeubles.

acquisition-2016-pfo2

Rendement prévisionnel en baisse – Dans un marché immobilier tendu, PFO2 avait décidé en juin dernier d’allonger le délai de jouissance de ses parts, et pris un certain nombre de mesures afin de réguler sa collecte. Son rythme s’est d’ailleurs ralenti, PFO2 n’ayant collecté que 46 M€ au 3e trimestre, contre environ 145 M€ au cours du 1er semestre. Sur le front du taux d’occupation, celui de PFO2 se dégrade légèrement, passant de 92,50% fin juin 2016 à 91,12% fin septembre. Pour la société de gestion, ces premières vacances structurelles sont le signe de la maturité de la SCPI, créée en 2009. Ses équipes arrivent néanmoins, via une politique de modernisation et de valorisation continue du patrimoine, à obtenir de meilleures conditions de relocation, comme pour l’immeuble de Vélizy Petit Clamart reloué depuis septembre dernier. La SCPI, qui figure dans le top 10 des capitalisations les plus importantes du marché (1,64 M€ au 30 septembre dernier), envisage dans ce contexte une fourchette de distribution inférieure à ses précédentes prévisions, de l’ordre de 8,70 € à 9 € par part. PFO2 avait versé un dividende de 9,25 € en 2015, soit un taux de rendement de 5,01%.

Frédéric Tixier

perial-50-ans


0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *