Mercialys lève 650 millions d’euros sur le marché obligataire

Comme Pierrepapier l’annonçait le 9 mars dernier, la filiale foncière de Casino, Mercialys  a sollicité le marché obligataire. La société d’investissement immobilier cotée spécialisée dans la détention et la gestion de centres commerciaux a levé 650 millions d’euros sous forme d’obligations. Ces titres d’une maturité de 7 ans disposeront d’un coupon de 4,125%.

Ce montant est plus important que les 500 millions d’euros de financement bridge-to-bond d’une maturité de 18 mois  mis en place au début du mois de mars. Le coupon de 4,125 % s’inscrit dans le haut de la fourchette de la rémunération progressive du bridge-to-bond qui était comprise entre 2,25% et 4,25 %.

Cette opération sursouscrite 8 fois doit permettre à Mercialys de mettre en œuvre sa stratégie d’effet de levier décidée en début d’année avec pour principale conséquence un dividende représentant la moitié de la capitalisation boursière de Mercialys, la cession de près de la moitié de ses centres commerciaux et un désengagement partiel de Casino dont il est prévu qu’il ne conserve que 30 à 40 % du capital de sa filiale en fin d’année 2012.

A propos de Mercialys
Mercialys est l’une des principales sociétés françaises exclusivement présentes dans les centres commerciaux. Au titre de l’exercice 2011, Mercialys a enregistré des revenus locatifs pour un montant de 161,0 millions d’euros et un résultat net part du Groupe de 147,4 millions d’euros.
Elle détient 120 actifs pour une valeur estimée au 31 décembre 2011 à 2,6 milliards d’euros droits inclus. Mercialys bénéficie du régime des sociétés d’investissements immobiliers cotées (« SIIC ») depuis le 1er novembre 2005 et est cotée sur le compartiment A d’Euronext Paris sous le symbole MERY, depuis son introduction en bourse le 12 octobre 2005. Le nombre d’actions en circulation au 31 décembre 2011 est de 92 022 826 actions. Il était de 92 000 788 actions au 31 décembre 2010.
Au cours de 27,48 euros, lundi 19 mars 2012, la capitalisation Boursière de Mercialys ressort à 2,53 milliards d’euros.

Pierrepapier.fr >> actualité >> SIIC