Les rachats se poursuivent sur les OPCVM Immobiliers

Comme l’ensemble des OPCVM investis en actions, les OPCVM immobiliers ont continué à faire l’objet de rachats au mois de juin. Selon l’étude mensuelle de l’IEIF, ces rachats nets ont porté sur 32 millions d’euros au cours de ce mois. L’encours global des OPCVM immobiliers s’inscrit à 5162,35 millions d’euros, y compris 9 fonds de fonds (166 millions d’euros d’encours). Hors ETF, leur capitalisation ressort à 2452,6 millions d’euros à la fin juin contre 2478,8 millions en fin d’année dernière, avec 40 fonds contre 42.

Toutefois six d’entre eux sont parvenus à collecter durant cette période où seuls deux ETF enregistrent des souscriptions substantielles (Ishares FTSE EPRA/Nareit Dev PrptYld IE avec 50,31 millions d’euros et Easy ETF FTSE EPRA Eurozone avec 7,6 millions d’euros). Le FCP Amundi Actions Foncier a également subi des retraits importants à hauteur de 15,3 millions d’euros. Il semble encore difficile de savoir pour ce dernier si on assiste à une réallocation vers l’OPCI grand public de ce gestionnaire, OPCIMMO, qui connaît actuellement un réel engouement.

Les retraits du mois de juin sont intervenus alors que les OPCVM immobiliers rattrapent leur retard. La performance globale moyenne des OPCVM immobiliers (hors ETF) sur un an ressort à – 12,9 % à la fin juin contre – 17,6 % à la fin mai alors que la volatilité demeure élevée à plus de 25 % relève l’analyste de l’IEIF. Sur les six premiers mois de l’année, le FCP BNP Paribas Immobilier enregistre la meilleure performance avec un gain de 13,81 %. Il est suivi par la Sicav SSGA Europe Index Real Esatate Fund (+ 13,49%).

Pierrepapier.fr