Les centres commerciaux effacent la baisse des loyers de bureaux d’Unibail-Rodamco

Le leader des foncières européennes continue de délivrer une hausse de ses loyers supérieure à celle des marchés immobiliers sur lesquels Unibail-Rodamco opère. Sur les trois premiers trimestres de l’année 2012, le groupe affiche des loyers de 1248,4 millions d’euros en progrès de 4%. Ceux-ci ont été tirés par les centres commerciaux dont la hausse des recettes locatives atteint 5,6 %. Unibail-Rodamco qui s’est recentré sur les très grands centres commerciaux peut compter depuis le troisième trimestre sur deux ouvertures importantes. A Levallois (92), aux portes du dix-septième arrondissement de Paris, So Ouest a déjà attiré 331 000 chalands depuis le 18 octobre. A Badajoz en Espagne, El Faro, un centre commercial de 65 815 m², GLA a accueilli 1 millions de visites depuis le 13 septembre dernier. Au-delà des ouvertures, le groupe peut se féliciter d’un chiffre d’affaires des commerçants dans ses centres commerciaux qui a augmenté de 3,0% au cours des 9 premiers mois de l’année 2012, par rapport à la même période en 2011.

Le pôle congrès expositions et hôtels connaît également une orientation positive avec une croissance de ses loyers de près de 3%, grâce à de nouveaux salons et à l’ouverture du Novotel lyonnais du quartier confluence ouvert en mars 2012.

Le pôle bureaux contraste avec cette croissance insolente. Dans le pôle bureaux, les revenus locatifs bruts ont baissé de 4,2% par rapport à 2011 à 137,9 millions d’euros. Selon Unibail-Rodamco, la principale raison de ce repli tient aux cessions réalisées en 2011 et à la rénovation de certains actifs (34-36 Louvre et 2-8 Ancelle).

Cependant, si le titre du groupe a franchi il y a quelques jours son meilleur niveau depuis 5 ans, ce n’est pas seulement dû à la bonne marche de ses revenus locatifs. En sollicitant habilement le marché obligataire, Unibail-Rodamco obtient d’excellentes conditions de financement au moment où certains de ses concurrents de plus petites tailles se débattent avec le refinancement de lignes bancaires. Le groupe a été actif sur le marché du financement en levant environ 2,5 milliards d’euros de dette moyen et long terme depuis le 30 juin 2012, dont une obligation de 5 ans à maturité juin 2017 pour un montant de 500 millions d’euros, placée le 24 octobre 2012. Cette obligation offre un coupon fixe de 1,625%, soit le coupon le plus faible atteint pour une émission obligataire du groupe.

pierrepapier.fr

à propos d’Unibail-Rodamco
Créé en 1968, Unibail-Rodamco est le premier groupe coté de l’immobilier commercial en Europe, présent dans 12 pays de l’Union-Européenne. Cette société d’investissement immobilier cotée (SIIC) est dotée d’un portefeuille d’actifs d’une valeur de 27,5 milliards d’euros au 30 juin 2012.
À la fois gestionnaire, investisseur et promoteur, le groupe souhaite couvrir toute la chaîne de valeur de l’immobilier.
Grâce à ses 1 500 employés, Unibail-Rodamco applique ces savoir-faire à des segments de marchés spécifiques comme les grands centres commerciaux des villes majeures d’Europe, ou comme les grands bureaux ou centres de congrès-exposition dans la région parisienne.
Le groupe se distingue par sa volonté d’obtenir les meilleures certifications environnementales, architecturales et urbanistiques. Sa vision durable et à long-terme se concentre sur les développements ou redéveloppements de lieux de vie attractifs et accueillants pour y faire du shopping, y travailler et s’y relaxer. L’engagement d’Unibail-Rodamco en matière de développement durable, économique et social a été reconnu avec son inclusion dans les indices DJSI (World et Europe), FTSE4Good et STOXX Global ESG Leaders.
Le groupe est membre du CAC 40 à Paris, de l’AEX à Amsterdam et du DJ EURO Stoxx 50. Il bénéficie d’une notation A par Standard & Poor’s et Fitch Ratings.
Le 29 octobre 2012, au cours de 169,65 euros, sa capitalisation boursière atteint 15,64 milliards d’euros.