Le taux d’occupation de Cégéréal passe le cap des 90 %

lewilsonOutre les loyers additionnels liés aux nouveaux baux signés, le franchissement du cap des 90 % du taux d’occupation a pour conséquence positive une baisse du taux de la dette de la foncière.

La foncière de bureaux de l’ouest parisien Cégéréal a vu son chiffre d’affaires progresser de 6 % au premier trimestre, à 14,3 millions d’euros, parallèlement à une hausse de 3 % de ses loyers, à 11 millions d’euros.

L’activité de commercialisation est demeurée soutenue avec 2 319 m² signés auprès de nouveaux locataires au cours des trois premiers mois de l’année ainsi que 7 825 m² avec des locataires dans le cadre de renouvellement de bail ou d’extension de surface.

En sus des loyers additionnels, ces opérations vont permettre le franchissement du seuil des 90% du taux d’occupation de son patrimoine. Ce qui déclenchera un allègement du taux d’intérêt de sa dette bancaire, dès le mois de mai 2014, qui passera à 3,15% contre 3,4% auparavant.

Consciente de la nécessité de se distinguer par la qualité de l’environnement et de l’architecture intérieure des parties communes de ses grands ensembles immobiliers, Cégéréal a lancé un projet de jardin privatif auprès de sa tour Europlaza à La Défense (92). Pour l’accompagner dans son projet de transformation d’Europlaza, Cégéréal a choisi l’architecte d’intérieur Juan Trindade, qui a notamment travaillé sur des projets emblématiques comme Capital 8 ou le 5 avenue Kléber à Paris. La future première « Tour Jardin » à La Défense sera dotée d’un vaste jardin privé. Le hall d’entrée verra son style totalement revisité et s’ouvrira sur ces nouveaux espaces extérieurs. Les travaux devraient se dérouler sur 6 mois à partir du mois de septembre.

pierrepapier.fr