Le prix passe, à compter du 1er juillet, à 265,86€ pour les souscriptions inférieures à 100 000 €, à 248 € pour des montants supérieurs. Cette SCPI, essentiellement distribuée via des contrats d’assurance-vie, va faire l’objet d’une commercialisation directe plus intense à compter du mois de juillet prochain. En 2015, elle a distribué un dividende générant un rendement de 4,79% (5,14% pour les souscriptions de plus de 100 000 €).

Ne cherchez pas la notice d’information, ou le reporting trimestriel de la SCPI Pierrevenus sur le site de Foncia Pierre Gestion : essentiellement distribuée via des contrats d’assurance-vie (ceux d’Aviva, pour l’essentiel), cette SCPI diversifiée à capital variable ne faisait jusqu’à présent l’objet d’aucune promotion directe de la part de la société de gestion.

Reprise de la commercialisation en direct – Les choses devraient changer à compter de juillet prochain. Selon nos informations, Foncia Pierre Gestion a l’intention de développer la vente directe de Pierrevenus. L’an dernier, celle-ci a collecté 4,92 M€ (collecte brute), contre plus de 6 M€ en 2014. C’est évidemment beaucoup moins que la SCPI star de Foncia, Foncia Pierre Rendement (plus de 46 M€ de collecte en 2015). Cette reprise de la commercialisation explique à la fois la revalorisation du prix de souscription, à compter du 1er juillet – le prix acquéreur moyen de la part n’a quasiment pas varié depuis 2013 –, et la mise à jour du site, qui intégrera prochainement toutes les informations relatives à cette SCPI. Elle permettra aussi sans doute de rééquilibrer la répartition entre associés. A fin 2015, Pierrevenus ne comptait que 165 associés, essentiellement des personnes morales (près de 95%), du fait de la commercialisation via l’enveloppe assurance-vie. Et un ratio capitalisation (proche de 140 M€) sur nombre de parts (environ 530 000 parts) lui aussi assez atypique.

Prix de souscription à deux vitesses – Cette situation résulte également de conditions commerciales différenciées selon la taille des souscriptions. La société de gestion perçoit en effet une commission de souscription comportant deux parties. Une commission qui s’applique uniquement pour les souscriptions inférieures à 100 000 €, réglée par le souscripteur en supplément de son prix de souscription, de 6 % HT (soit actuellement 7,20 % TTC) du montant, prime d’émission incluse, de sa souscription, soit 17,86 € TTC par part souscrite. Et une commission destinée à couvrir les frais de recherche d’étude et de réalisation des investissements de 3 % HT + TVA, prélevée sur la prime d’émission[1]. Conséquence : le prix de souscription, qui sera augmenté à compter du 1er juillet prochain, s’établira à 265,86 € pour les souscriptions inférieures à 100 000 €, et à seulement 248 € pour les souscriptions d’un montant supérieur à 100 000 € (17,86 € d’écart).

Investissements en cours – Cette relative discrétion commerciale n’a pas empêché la SCPI de poursuivre sa politique d’investissement. En 2014 et 2015, elle a procédé à respectivement 7,5 M€ et 9,7 M€ d’acquisitions (pas de cessions), soit des montants supérieurs à sa collecte nette des deux années passées. Elle serait également en train d’examiner des dossiers d’investissements. On comprend donc que, dans ces conditions, une accentuation de la collecte soit nécessaire…

scpi-foncia-pierre-gestion

Frédéric Tixier

A propos du groupe Foncia Pierre Gestion(i)
Depuis plus de 25 ans, le Groupe Foncia développe, au travers de sa filiale Foncia Pierre Gestion, une compétence reconnue dans le domaine de la gestion des SCPI et en particulier des SCPI de Rendement. Foncia Pierre Gestion gère 5 SCPI réputées pour le niveau et la régularité de leurs performances, et souvent saluées par la presse économique et patrimoniale, détenues par plus de 15000 porteurs de parts, propriétaires d’un patrimoine de plus de 460 immeubles (commerces, bureaux). Ce patrimoine, régulièrement évalué par des experts indépendants, représente une valeur d’expertise de 760 millions d’euros droits inclus. Il a procuré en 2015 à chaque détenteur de part un rendement moyen allant de 4,80 % à 5,68 % avant impact fiscal.
(i) Cette information est extraite d’un document officiel de la société

[1] Etant précisé que cette commission ne sera due sur les investissements réalisés qu’en cas d’excédent de la collecte nette depuis le 1er janvier 2000 sur la masse des investissements réalisés depuis cette même date


0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *