La SCPI Notapierre porte son capital à 200 millions d’euros

Cette SCPI de bureaux distribuée par les notaires a entamé un important programme d’arbitrages pour lutter contre l’érosion de son taux d’occupation. Le prix de parts a été légèrement relevé et le rendement devrait être maintenu à 5 %.

Les associés de la SCPI de bureaux Notapierre ont décidé de relever le montant statutaire du capital social de 150 à 200 millions d’euros. Le capital social effectif de cette SCPI à capital variable ressortait à 1 081 611 041,12 euros au 30 novembre dernier. Le prix de souscription des parts a été relevé à 360 euros en début d’année contre 350 pour le prix acquéreur moyen de 2013. Ce prix comprend 243,92 euros de nominal et 116,08 euros de prime d’émission. La prime d’émission intègre la commission de souscription versée par la SCPI à la société de gestion de 9,60% TTC (au taux de TVA actuellement en vigueur de 20%), ce qui représente un montant de 34,56 € TTC, destinée à couvrir les frais exposés pour les études, recherches et démarches en vue de la constitution du patrimoine immobilier de la société et rémunérer la collecte des capitaux. La valeur de réalisation attient 318,49 euros par part.

Cette SCPI gérée par la société de gestion Unofi et distribuée principalement par les notaires a collecté l’an dernier 164 millions d’euros pour porter sa capitalisation au 31 décembre dernier à 1,44 milliard d’euros. Ce qui en fait l’une des plus grosses SCPI de la place. Au premier semestre 2014, les souscriptions ont représenté 55 millions d’euros, en légère progression sur les 52,9 millions collectés au premier semestre 2013. Côté performance, le rendement qui ressortait à 5 % en 2013 a été maintenu sur la base du nouveaux prix de 360 euros par part alors que le taux d’occupation s’est érodé à 87,65 % à la fin octobre 2014 contre 89,26 % au 30 juin dernier et 89,35 % en fin d’année 2013. Pour enrayer l’érosion du taux d’occupation, un programme d’arbitrages a été engagé pour les quatre prochaines années pour se concentrer sur les immeubles répondant le mieux aux besoins des utilisateurs (localisations et équipements). Cependant les recettes locatives qui atteignaient 24,08 euros par part en 2013 restent suffisantes pour assurer la distribution qui représentait l’an dernier 17,5 euros par part.

La SCPI Notapierre présente un taux de rendement interne (évolution du prix moyen des part et distribution des revenus) de 3,86 % sur 5 ans (6,37 % en moyenne pour les SCPI investies en immobilier de bureaux), de 5,73 % sur 10 ans (vs 9,02%) et de 6,26 % sur 15 ans (vs 10,99 %). A la fin 2013, son patrimoine était majoritaire provincial (59 %), à 40 % en région parisienne et à 1 % dans la capitale. Toutefois en valeur vénale il est situé à 51,5 % en Ile-De-France. Il est composé à 88,3 % de bureaux compte tenu des acquisitions de l’année, à 5,3 % d’entrepôts, à 4,2 % de locaux industriels et à 1,2 % de locaux commerciaux.

pierrepapier.fr