La SCPI de déficit foncier Urban Pierre 2 prête à doubler de taille

immeuble-marseilleAlors que l’encours des SCPI de déficit foncier a dépassé les 100 millions d’euros au premier semestre 2014, la SCPI Urban Pierre 2, leader de cette catégorie, répond aux attentes des amateurs d’immobilier résidentiel de centre-ville à la recherche d’économie d’impôts.

Après avoir collecté 32 millions d’euros en 2013 et 2,6 millions au premier semestre 2014, la SCPI de déficit foncier URBAN PIERRE 2, lance sa deuxième augmentation de capital.

Après avoir obtenu le feu vert de l’AMF durant l’été pour cette deuxième augmentation de capital la SCPI Urban Pierre 2 pourra augmenter son capital social statutaire maximum jusqu’à 70 millions d’euros.

La période de souscription par le public est ouverte depuis le 28 juillet 2014 et se clôturera le 29 décembre 2014. La clôture pourra intervenir par anticipation en cas de souscription intégrale avant cette date.

La SCPI Urban Pierre 2 vise l’acquisition d’immeubles en cœur de ville, à usage d’habitation et de commerces en pied d’immeuble. S’inscrivant dans le régime de droit commun des revenus fonciers, la souscription échappe au plafonnement des niches fiscales. Les SCPI de déficit foncier permettent d’imputer sur ses revenus immobiliers et autres la part du montant des travaux dans la souscription des SCPI. Ainsi, la SCPI permet aux souscripteurs de bénéficier d’une économie d’impôt pouvant aller jusqu’à 32%* du montant de la souscription répartie sur 2014 et 2015. La quote-part de travaux cible, de l’ordre de 54% de la souscription, permet de générer un déficit foncier imputable sur les revenus fonciers existants, puis sur le revenu global dans la limite annuelle de 10 700 euros. La SCPI Urban Pierre 2 a déjà procédé à 8 acquisitions en centre-ville de : Limoges (87), Saint-Brieuc (22), Toulon (83), Lille (59), Marseille (13), Bordeaux (33) et Dijon (21). Le prix de souscription est fixé à 500 euros par part, incluant une prime d’émission de 78 euros. Le minimum de souscription est de 10 parts, soit 5 000 €.

pierrepapier.fr